Orange: La croissance cale en France au 1er trimestre, objectifs confirmés

par Gwénaëlle Barzic
Partager
Orange: La croissance cale en France au 1er trimestre, objectifs confirmés
Orange a confirmé mardi ses objectifs financiers pour 2019 en dépit d'un début d'année marqué par le premier recul en deux ans de ses revenus en France, son principal marché, affecté par la concurrence toujours féroce avec ses rivaux. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Orange a confirmé mardi ses objectifs financiers pour 2019 en dépit d'un début d'année marqué par le premier recul en deux ans de ses revenus en France, son principal marché, affecté par la concurrence toujours féroce avec ses rivaux.

Le premier opérateur télécoms français a accusé une baisse de 1,8% de ses revenus dans l'Hexagone où l'opérateur - présent au total dans 28 pays - continue de dégager plus de 40% de son chiffre d'affaires.

Ce recul, le premier depuis le premier trimestre 2017, est plus marqué que la baisse de 0,5% attendue en moyenne par le marché, selon un consensus compilé par la société.

"Au premier trimestre, l'environnement concurrentiel reste toujours très difficile", a expliqué à des journalistes le directeur financier Ramon Fernandez, soulignant la singularité du marché français où les prix comptent parmi les plus bas d'Europe sous l'effet d'une bataille incessante des promotions.

"Vous n'avez pas de pays en Europe avec des promos à vie récurrentes. Et c'est donc une sorte de spécificité dans laquelle certains opérateurs se sont engagés, si ce n'est enfermés, qui font du volume au détriment de la valeur".

Orange, qui a également été pénalisé par l'arrêt d'un coup de pouce fiscal lié à ses offres de presse en ligne, a toutefois continué de recruter de nouveaux clients dans le fixe (+49.000) comme dans le mobile (+19.000).

PARTAGE DE RÉSEAU EN ESPAGNE

Au global, son chiffre d'affaires global s'est établi à 10,19 milliards d'euros, en léger repli de 0,1% à données comparables, tandis que son résultat d'exploitation ("Ebitda after lease") a progressé de 0,7% à 2,58 milliards d'euros.

Le groupe a confirmé l'ensemble de ses prévisions pour 2019 dont une croissance plus modérée qu'en 2018 de son résultat d'exploitation, en espérant riposter à la guerre des prix par ses investissements massifs dans les réseaux et par ses diversifications.

L'opérateur, qui a récemment lancé des offres "maison protégée" et "maison connectée" de télésurveillance et domotique, compte par ailleurs 287.000 clients à son offre de banque mobile Orange Bank qui devrait s'étendre à l'Espagne d'ici la fin de l'année.

Orange a par ailleurs conclu fin avril un accord de partage de réseau avec son rival britannique Vodafone en Espagne qui devrait lui permettre de réaliser 800 millions d'euros d'économies brutes sur dix ans.

L'opérateur a réaffirmé anticiper une légère baisse de ses dépenses d'investissement "économiques" ("eCapex") cette année en dépit d'un bond de 8,4% sur les trois premiers mois de l'année, liés au calendrier des déploiements.

Cette forte hausse a pesé sur son cash flow opérationnel, en repli de 10,2% à 951 millions d'euros.

L'opérateur, dont l'Etat français est le premier actionnaire, a précisé qu'il fixerait son dividende 2019 au niveau plancher prévu de 70 centimes d'euro.

(Gwénaëlle Barzic et Mathieu Rosemain, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

AVRIL

ORANGE

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS