Opportunity au bout du rouleau ? Sa nécrologie est prête dans toutes les rédactions...

Présent sur Mars depuis onze ans, le rover Opportunity perd la mémoire et donne des signes de fatigue qui pourraient mettre un point final à ses exploits, six ans après son frère jumeau, le robot Spirit. Objet d'une forte attention médiatique, comme son prédecesseur Sojourner et son successeur Curiosity, Opportunity peut mourir en paix : les articles relatant ses exploits ne se feront pas attendre le jour où sa mission prendra fin...

Partager
Opportunity au bout du rouleau ? Sa nécrologie est prête dans toutes les rédactions...

Onze ans à peine, et pourtant le rover Opportunity donne des signes de vieillissement : mémoire défaillante, difficultés à communiquer... Il faut dire qu'il a déjà vécu pas moins de quarante-quatre fois son espérance de vie! Arrivé sur mars le 25 janvier 2004 avec un autre astromobile en tous points identiques, Spirit, il avait au départ une feuille de route de 90 jours seulement. Spirit s'est définitivement immobilisé en 2010. Quant à Opportunity, il a finalement déjà parcouru pas moins de 41 kilomètres et signé quelques découvertes majeures, dont des roches anciennes présentant des conditions favorables au développement de la vie microbienne.

LIRE : DIX ANS DE TREK MARTIEN POUR LE ROVER OPPORTUNITY

Le rover a toutefois présenté ces derniers temps plusieurs dysfonctionnements, liés à une unité de stockage flash défectueuse. Il est arrivé à Opportunity "d'oublier" les ordres qui lui avaient été transmis par les chercheurs du Jet Propulsion Lab de la Nasa, ou encore de peiner à entrer en communication avec la Terre.

La Nasa espère résoudre le problème en envoyant à son rover un patch informatique dans les prochains jours.

LIRE : MD ADAMS AIDE AU PILOTAGE DU ROVER MARTIEN

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS