Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Opep et non-Opep bientôt réunis pour la prolongation de l'accord ?

, ,

Publié le , mis à jour le 20/04/2017 À 07H54

Infos Reuters LONDRES (Reuters) - L'Opep envisage de rencontrer des producteurs de pétrole non membres de l'organisation le même jour que sa réunion ministérielle prévue le 25 mai, a-t-on appris de sources proches du dossier. Cette rencontre s'effectuerait dans le cadre des consultations sur une éventuelle prolongation de l'accord de réduction de la production conclu fin 2016.

Opep et non-Opep bientôt réunis pour la prolongation de l'accord ?
/Photo d'archives/REUTERS/Isaac Urrutia
© STRINGER Venezuela / Reuters

Les ministres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole se réuniront au siège de l'organisation à Vienne. Des discussions communes avec des ministres de pays non membres de l'Opep auront lieu ce jour-là, ont indiqué deux sources.

Un certain nombre de membres importants de l'Opep, dont l'Arabie saoudite, premier exportateur mondial, veulent une extension des accords au second semestre 2017 si tous les pays signataires, y compris la Russie et les 10 autres États non membres du cartel, sont du même avis, ont dit à Reuters des sources de l'Opep.

La position russe est incertaine

"Tout dépend de la position de la Russie", a déclaré mercredi un délégué de l'Opep.

Moscou n'a pas dit formellement soutenir une prolongation des accords, mais son ministre de l'Energie, Alexandre Novak, a déclaré ce mois-ci que la Russie commencerait bientôt à consulter ses compagnies de pétrole sur une telle éventualité.

Le projet d'une rencontre le même jour donne à penser que la question pourrait être réglée plus rapidement que l'an dernier, lors de la signature du premier accord.

Fin 2016, l'Opep s'est engagée à réduire sa production de 1,2 million de barils par jour (bpj) à compter du 1er janvier, la première baisse depuis huit ans. Parallèlement, la Russie et 10 autres pays ont accepté de baisser la leur de 558.000 bpj.

La date du 25 mai n'est pas encore arrêtée et pourrait être modifiée, ont indiqué les sources.

Pour Reuters, Alex Lawler; Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison

Réagir à cet article

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus