L'Usine Auto

Opel : les négociations de reprise sont reparties pour un tour

,

Publié le

General Motors et Magna viennent de barrer la route au groupe de concessionnaires Opel qui avait proposé de racheter une partie du capital de l’entreprise, rapporte Automotive News. Ces quelque 4.000 distributeurs proposaient de racheter jusqu’à 20% du constructeur.

Les enchères sont donc à nouveau ouvertes. Alors que des discussions seraient à nouveau en cours avec le chinois BAIC, qui s’était montré intéressé mais trop tard, ainsi qu’avec des fonds du Moyen-Orient (très actifs en ce moment dans le secteur automobile) le Financial Times croit savoir que la holding belge RHJ International est sur le point de signer avec GM. Cette dernière aurait amélioré sa dernière offre. Fiat pourrait également revenir à la charge.

Rappelons par ailleurs que Magna n’a pour l’instant signé qu’un memorandum, et n’est donc pas encore actionnaire de la marque Opel. Il se pourrait que les négociations actuelles ne portent docn pas seulement sur la part restante du capital mais aussi sur la part initialement réservée à Magna et son acolyte russe Sberbank.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte