Opel dévoile enfin l’Ampera-e, sa voiture 100% électrique aux performances 100% sportives

Il aura fallu être patient pour voir débarquer sur les routes européennes la cousine de la Chevrolet Bolt américaine. Sept mois après l’avoir annoncée, Opel dévoile enfin l’Ampera-e au Mondial de l’automobile de Paris. Mais au lieu d'un copié-collé de la Chevrolet, le constructeur allemand peut se vanter d'avoir boosté les performances du modèle européen.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Opel dévoile enfin l’Ampera-e, sa voiture 100% électrique aux performances 100% sportives

En janvier 2016, Chevrolet dévoilait la Bolt lors du CES 2016. Un mois plus tard, le patron d’Opel, Karl-Thomas Neumann, annonce en compagnie de Mary Barra, patronne de General Motors, une version européenne de la citadine électrique, l’Opel Ampera-e. Depuis, plus rien. Il aura fallu attendre le Mondial de l’automobile de Paris pour enfin apercevoir la voiture 100% électrique du constructeur allemand.

Dès son annonce, l’Ampera-e avait été annoncée comme la voiture qui "cassera la barrière des prix élevées et des faibles autonomies". Pourtant, Karl-Thomas Neumann a tout de même réussi à surprendre tout le monde avec une autonomie non pas de 400 km comme attendu, mais de plus de 500 km. Même la Renault Zoé qui a vu son autonomie doubler est dépassée.

"Une à deux recharges par semaine" suffisent

Avec un telle autonomie, le patron d'Opel s'est vanté que l'Ampera-e est capable "de relier Londres à Paris". C'est d'ailleurs ce qu'a fait l'un des collaborateurs du constructeur allemand en partant de Piccadilly Circus pour rejoindre la porte de Versailles où se tient le salon automobile. Et si jamais celà ne suffit pas, une charge de 30 minutes permettra de parcourir 150 km supplémentaires.

Pam Fletcher, la directrice générale de l'ingénierie de la marque, possède elle-même une Ampera-e : "J'en conduis une depuis plusieurs mois et je peux donc vous garantir que je ne la recharge qu'une à deux fois par semaine selon mon usage".

Mais l'autonomie ne sera pas le seul atout de l'Ampera-e. Malgré sa motorisation 100% électrique, celle qui arrivera sur le marché européen en 2017 propose des performances impressionnantes. Elle passera de 0 à 50 km/h en 3,2 secondes et de 80 à 120 km/h en 4 secondes et demie.

Pour conclure, Karl-Thomas Neumann a quant à lui assuré que l'Ampera-e "n'est pas un concept, n'est pas un gadget écologique, et n'est pas une seconde voiture". Selon lui, "Opel avance à vitesse maximale", et "est de retour pour définir le futur".

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS