Opel aurait perdu environ 210 millions d'euros au 2e trimestre

BERLIN (Reuters) - Le constructeur allemand Opel, dont PSA a finalisé le rachat le 1er août, a creusé ses pertes au deuxième trimestre, à environ 250 millions de dollars (210,8 millions d'euros), rapporte samedi l'hebdomadaire spécialisé Automobilwoche.

Partager
Opel aurait perdu environ 210 millions d'euros au 2e trimestre
Le constructeur allemand Opel, dont PSA a finalisé le rachat le 1er août, a creusé ses pertes au deuxième trimestre, à environ 250 millions de dollars (210,8 millions d'euros), rapporte samedi l'hebdomadaire spécialisé Automobilwoche.

Citant deux sources anonymes proches d'Opel et de PSA, le journal Automobilwoche affirme qu'Opel perd environ 4 millions d'euros par jour d'activité. Le constructeur allemand a subi une perte de 210 millions de dollars au premier trimestre.

Il a refusé de s'exprimer sur le sujet samedi.

Carlos Tavares, le président du directoire de PSA, a déclaré en mai s'attendre à ce qu'Opel continue à perdre de l'argent en 2017 après avoir été en perte constante depuis 16 ans sous la houlette de son ancien propriétaire américain General Motors.

Cité par Automobilwoche, un cadre de PSA a déclaré que les équipes d'intégration regroupant des dirigeants de PSA, Opel et GM s'étaient réunies la semaine dernière à Paris pour discuter de la stratégie à mettre en place.

Les moteurs Opel remplacés par des moteurs PSA

D'après l'hebdomadaire allemand, PSA a accepté qu'Opel dispose de sa propre équipe dirigeante dans de nombreux domaines, même si nombre de moteurs Opel vont probablement être remplacés par des moteurs PSA. Des représentants du personnel craignent que seulement 800 employés sur 7.700 soient conservés dans les équipes de développement.

PSA compte présenter rapidement un plan de redressement d'Opel inspiré de celui que le groupe français s'est appliqué à lui-même. L'objectif est de générer un free cash flow opérationnel positif d'ici 2020 et d'atteindre une marge opérationnelle de 2% à cet horizon, puis de 6% en 2026.

Pour Reuters, Emma Thomasson et Edward Taylor; Bertrand Boucey pour le service français

1 Commentaire

Opel aurait perdu environ 210 millions d'euros au 2e trimestre

Colombe
05/09/2017 21h:40

Les dirigeants de PSA connaissent cette situation depuis un moment puisque cela dure depuis plusieurs années. Opel n'est pas rentable depuis longtemps. Il sagit d'une opération de communication de Carlos Tavares. La véritable raison de cette "fuite" organisée est, je crois, de préparer l'opinion et les syndicats allemands. Il faut s'attendre à des milliers de suppressions d'emplois. L'opinion publique ne comprendrait pas que des organisations syndicales (aussi puissantes soient-t-elles) puissent s'opposer (par des grèves paralysant l'activité industrielle) à un plan de restructuration de l'entreprise. Même si Opel n'a plus la même image qu'autrefois, elle demeure néanmoins chère au coeur des allemands. Il ne saurait donc être question d'envisager sa disparition. Les experts prédisent une réduction du personnel comprise entre 6000 et 10000 postes/emplois, en Allemagne et en Angleterre. Ce n'est que le début du film, la suite au prochain épisode.

Réagir à ce commentaire

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS