« Opel a gardé toute latitude par rapport à GM »

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

« Opel a gardé toute latitude par rapport à GM »

Quelques mois après son changement d’actionnaire principal, Yves Pasquier Desvignes, président d’Opel France, revient sur la nouvelle situation du groupe pour L’Usine Nouvelle TV : « L’arrivée du nouvel actionnaire a tout et rien changé. Nous sommes toujours une filiale à 100% de General Motors, mais l’entreprise nous laisse toute forme de latitude en Europe. Nous partageons les composants avec GM, mais nous conservons notre autonomie sur le choix de la gamme, en matière de style et de motorisations».


Y.Pasquier-Desvignes (Opel) au Mondial de l'Automobile 2010
envoyé par usinenouvelle.


Revenant sur la chute des ventes d’Opel en Europe depuis le début de l’année, le président précise que « la part de marché du groupe a reculé de 0,5 point par rapport à 2009 ». Un recul qui s’explique par la fin de vie des Opel Astra et Meriva. En France, « à l’inverse du reste de l’Europe, le marché est en croissance, avec une part de marché de 4,2 % ». Opel se concentre toujours sur l’amélioration des moteurs classiques, mais « va lancer un véhicule électrique avec générateur disposant d’une autonomie de 500 km, ainsi que des moteurs électriques pour petits et moyens modèles ».


Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS