Le français Oodrive parie sur l’Allemagne et la Chine pour doubler de taille en 3 ans

Le "Box français" Oodrive prépare une acquisition stratégique en Allemagne et l’ouverture d’une filiale en Chine. De quoi amplifier son développement à l’international avec l’ambition de doubler son chiffre d’affaires à 100 millions d’euros dans 3 ans.

 

Partager
Le français Oodrive parie sur l’Allemagne et la Chine pour doubler de taille en 3 ans
Oodrive regarde vers la Chine et l'Allemagne.

Oodrive passe à l’offensive à l’international. Le spécialiste des services de travail collaboratif et partage de fichiers, qui se présente comme le Box français, négocie un partenariat stratégique avec un acteur en Allemagne. "L’objectif est d’en faire notre partenaire exclusif pour la distribution de nos solutions en Allemagne, confie à L’Usine Nouvelle Stanislas de Rémur, cofondateur et directeur général de cette société, star du logiciel à la demande en France. Nous nous donnons ensuite six à dix mois pour en faire l’acquisition." L’accord devrait être annoncé en mai prochain.

Tentative ratée en 2018

Fondé en 2000 à Paris, Oodrive fournit des services cloud de partage de fichiers, mais aussi de sauvegarde et d’archivage sécurisés de données, et de signature électronique et authentification forte. Pour livrer ses services, la société s’appuie sur sept datacenters chez des hébergeurs informatiques, dont deux en France, l’un à Paris, l’autre aux Ulis. Elle compte aujourd’hui 380 salariés dans le monde, dont 350 en France, et affiche un chiffre d’affaires de 45 millions d’euros en 2018.

Stanislas de Rémur, cofondateur et directeur général d'Oodrive

En 2018, Oodrive devait racheter l’allemand Brainloop, une société de 30 millions d’euros de chiffre d’affaires, avant de se faire coiffer sur le poteau par l’américain Diligence. Stanislas de Rémur reste discret sur le nom de la nouvelle cible. "Elle représente un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros", se contente-t-il de lâcher. Oodrive dispose aujourd’hui d’une filiale outre-Rhin. "Mais notre chiffre d’affaires là-bas reste aujourd’hui inférieur à 1 million d’euros, se plaint le dirigeant. Nous pouvons faire beaucoup mieux. L’Allemagne est un marché important où les exigences de sécurité des données sont aussi fortes qu’en France. Avec notre projet d’acquisition, nous pourrons atteindre les 20 millions d’euros de chiffre d’affaires."

20% du chiffre d'affaires à l'international

Autre pays à fort potentiel dans le viseur : la Chine. "Nous y sommes aujourd’hui implantés à travers une filiale à Hong Kong, rappelle Stanislas de Rémur. Pour accompagner nos clients français et européens en Chine, nous allons ouvrir une filiale à Shanghai. Nous visons un chiffre d’affaires de plusieurs millions d’euros dans deux ans, contre environ 1 million d’euros aujourd’hui."

L’international représente aujourd’hui à peine 20% du chiffre d’affaires. Il constitue un axe important de développement du plan visant à doubler la taille de l’entreprises et à atteindre un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros dans trois ans. "Nous comptons réaliser cet objectif pour moitié de façon organique et pour moitié par acquisitions, précise le patron de l'ETI. L’évolution de la part à l’international dépendra des acquisitions que nous aurons concrétisées."

Introduction en Bourse en vue ?

Oodrive, qui dispose d’une implantation en Espagne, a mis fin à sa présence au Brésil. "Trop compliqué et trop loin", justifie le directeur général. Pour financer ses projets d’acquisitions, il mise sur une partie des 65 millions d’euros levés en 2017. Et l’introduction en Bourse ? "On se pose la question tous les deux-trois ans, confie Stanislas de Rémur. On se la posera dans un à deux ans."

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - TOULOUSE BUSINESS SCHOOL

Travaux de maintenance, réparation et rénovation sur le campus parisien de TBS Education

DATE DE REPONSE 03/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS