L'Usine Agro

On y croit... au succès du lait français en Chine

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

On y croit... au succès du lait français en Chine
Les Chinois sont friands de poudre de lait importée, à cause des problèmes sanitaires récurrents dans leur pays. Un juteux marché dominé jusqu’à présent par le géant néo-zélandais Fonterra, premier exportateur de lait vers la Chine. Mais son implication depuis peu dans un scandale de contamination à la toxine botulique de grande ampleur change la donne. Et fait directement les affaires des producteurs européens. En quelques jours, les cours du lait ont flambé en France et en Allemagne. Une tendance qui n’est pas prête de s’arrêter, compte tenu de la baisse de la collecte prévue cette année. Le phénomène profite aux producteurs de lait, mais aussi aux transformateurs, comme Candia. À la peine chez nous, où il ferme plusieurs usines, le groupe pourrait se refaire une santé en Chine. Il[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte