Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

On y croit... à la mise en service de Galileo en 2014

,

Publié le

On y croit... à la mise en service de Galileo en 2014

Les entreprises citées

Cela pourrait être la bonne surprise de la fin de l’année : l’ouverture des premiers services de positionnement et de radionavigation du système européen Galileo. D’ici là, il devrait y avoir suffisamment de satellites en orbite pour offrir au grand public une alternative au GPS américain. Les offres commerciales à haute valeur ajoutée (précision centimétrique, authentification…) ne seront pas disponibles avant 2016.

Arianespace doit lancer cette année six satellites qui s’ajouteront aux quatre déjà en orbite et ayant permis de déterminer une position au sol avec une précision d’environ 10 mètres.

Le patron de l’agence spatiale européenne (ESA) a reçu des cinq industriels qui sont impliqués dans le projet (Arianespace, Telespazio, Thales Alenia Space, OHB et Airbus Espace et Défense) des garanties fermes pour tenir les délais. Il faudra attendre 2020, quand les 30 satellites de la constellation seront opérationnels, pour avoir un service de haute précision disponible à tout moment, partout dans le monde. 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle