Economie

"On ne pourra pas dire aux télétravailleurs que tout reprend comme avant", explique Martin Richer (Terra Nova)

Christophe Bys , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Entretien La fondation Terra Nova vient de publier une étude, "La révolution du travail à distance", sur la manière dont les salariés intéressés vivent à l'heure du télétravail confiné. Elle montre l'importance probable des changements en cours. Se focalisant sur des résultats quantitatifs, elle sera complétée dans un second temps par une étude qualitative reposant sur les témoignages des Français. En attendant, Martin Richer, co-auteur de la première note avec Thierry Pech, a répondu à nos questions.

On ne pourra pas dire aux télétravailleurs que tout reprend comme avant, explique Martin Richer (Terra Nova)
Le nombre de télétravailleurs a été multiplié par dix en quelques heures et ce, sans vraie préparation.

L’Usine Nouvelle. - Qu’est-ce qui vous a incité à réaliser une étude sur le télétravail en période de confinement ?

Martin Richer. - Nous avons voulu voir ce que le travail confiné a fait ou non au travail. En effet, nous sommes passés en moins d’une semaine d’une situation où à peine 3 % de la population active télétravaillait régulièrement, selon les données de la Dares, à un taux passé à 30 %. Une multiplication par dix en quelques heures, c’est très rare et cela mérite d’être étudié, d’un point de vue quantitatif d’abord, et dans un second temps nous allons publier une étude qualitative à partir des témoignages que nous avons recueillis.

Pour revenir aux données quantitatives, ce qui est intéressant dans la situation récente, c’est que cette multiplication par dix s’est déroulée dans une impréparation totale ou presque. Il n’y a pas eu de négociations avec les partenaires sociaux, on n’a pas eu le temps de penser ce changement. C’est vraiment une situation très particulière pour les entreprises.

Or, les travaux montrent qu’il y a de vrais risques avec le télétravail.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte