"On n’est pas dans une optique d’inversion de la courbe du chômage", juge Jean-Claude Mailly

Pour le secrétaire général de FO Jean-Claude Mailly, on ne peut pas parler d’inversion de la courbe du chômage. Il s’agit au mieux d’une "stabiilisation" a-t-il commenté sur RMC / BFM TV.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La communication gouvernementale autour des chiffres du chômage continue de faire réagir. Si Michel Sapin assure que l’inversion de la courbe du chômage est amorcée, le secrétaire général de FO n’est pas de cet avis. "On a beau triturer les chiffres, sur le fond, on n'est pas dans une optique d'inversion de la courbe du chômage", a commenté le leader de Force ouvrière sur RMC et BFMTV. "Cela voudrait dire que le chômage baisse sur plusieurs mois sérieusement, que la croissance est là, que les créations d'emploi sont revenues". Pour le syndicaliste, le gouvernement fait de la "communication". "Un optimiste, c'est un pessimiste mal informé" ironise-t-il.

Jean-Claude Mailly appelle le gouvernement à remettre en place "des outils du type pré-retraite ou cessation anticipée d'activité" et à "booster la consommation". Le secrétaire général de FO aurait d’ailleurs souhaité un coup de pouce au Smic au 1er janvier au-delà de l’augmentation légale.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS