"On doit se préparer à de nouveaux virus", assure Didier Guillemot, épidémiologiste à l’Institut Pasteur

L'épidémie de coronavirus Covid-19 continue de s'amplifier dans le monde. Didier Guillemot, responsable de l'unité Epidémiologie & modélisation de la résistance aux antimicrobiens à l'Institut Pasteur observe que la mobilité humaine favorise la dissémination des nouveaux virus sur la planète. Il prédit d'autres crises et estime que les capacités à anticiper des vaccins et des traitements sont essentielles pour lutter efficacement.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Didier Guillemot, responsable de l'unité Epidémiologie et modélisation de la résistance aux antimicrobiens à l'Institut Pasteur.

L'Usine Nouvelle. - Depuis une quinzaine d’années, du SRAS au coronavirus MERS au Moyen-Orient jusqu’au Covid-19, sans parler du H1N1 ou des résurgences d’Ebola, on a l’impression que l’émergence de virus s’accélère sur la planète. Est-ce une réalité ?

Didier Guillemot - Il n’y a pas de doute. Et iI faut distinguer deux choses. En premier lieu l’émergence de virus issus du monde animal, qui s’adaptent et passent à l’homme. Cette émergence résulte du fait qu’à un moment, pour des raisons de consommation alimentaire ou de proximité avec des hôtes intermédiaires, quelques hommes sont infectés. C’est le début classique, et c’est probablement un type d’événements qui a toujours lieu dans l’histoire.

Ce qui est très nouveau en revanche, ce sont les échanges et la circulation humaine sur la planète. C’est pour ça que la transmission va très vite. C’est ce second aspect qui est nouveau. Ebola existe probablement depuis de nombreuses années. Il y a des hypothèses de l’existence de ce virus au début du siècle, même si il n’y a pas de preuve scientifique. Le phénomène nouveau c’est l’extrême circulation des individus et la rapidité de la circulation autour de la planète. La mobilité humaine diffuse des virus beaucoup plus rapidement.

Donc la mobilité humaine est le premier facteur d’émergence de nouveaux virus ? Et qu’en est-il de la déforestation ou du réchauffement climatique ?

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUR LE MÊME SUJET
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement