Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Oméga Cat System facilite la chimie avec ses catalyseurs

Gaëlle Fleitour , , ,

Publié le

Made in France

Oméga Cat System facilite la chimie avec ses catalyseurs

Belle consécration pour Oméga Cat System. La start-up rennaise a reçu le prix 2013 de la Société chimique de France, division chimie industrielle, pour ses catalyseurs respectueux de l’environnement. Elle a été fondée en 2010 par deux chercheurs du CNRS à l’École nationale supérieure de chimie de Rennes. Leur spécialité : les catalyseurs à base de ruthénium pour faciliter "la métathèse des oléfines", une réaction chimique peu consommatrice d’énergie, utilisée pour de nombreuses applications industrielles : pharmacie, cosmétique, valorisation des agroressources… "Nous nous sommes intéressés au ruthénium, car c’est le métal qui offre le plus de possibilités en chimie fine, explique le dirigeant, Frédéric Caijo. Les oléfines ont pour particularité de s’accrocher facilement au métal, ce qui rend possible la réaction." Si Oméga Cat System n’a pas inventé cette technologie, elle l’a rendue stable et plus facilement recyclable pour qu’elle soit enfin exploitable industriellement.

L’opportunité

Évalué en 2010 à 10 millions d’euros, le marché mondial des catalyseurs à base de ruthénium est en pleine croissance et compte seulement une poignée d’acteurs.

Après avoir réalisé 130 000 euros de chiffre d’affaires en 2012, puis s’être centrée sur sa R&D en 2013, la société de six personnes entend tout mener de front cette année et boucler une première levée de fonds de 1 million d’euros. Afin d’utiliser tout le potentiel de ses catalyseurs, elle se diversifie également dans la valorisation des molécules d’origine naturelle, utilisables dans la chimie fine. "À partir d’huile de jojoba, on pourrait fabriquer, avec notre technologie en six étapes (contre quatorze en chimie traditionnelle), des phéromones d’insecte qui permettraient de remplacer les insecticides et les pesticides", indique Frédéric Caijo. Il accompagne déjà deux entreprises de la valorisation d’agroressources, dont une filiale de Sofiprotéol, pour passer en phase pilote dès l’année prochaine.

Gaëlle Fleitour

L’innovation

Contrairement aux quelques produits standards sur le marché, Oméga Cat System propose du sur-mesure aux industriels via une cinquantaine de catalyseurs différents. Il a ainsi développé pour la pharmacie des produits très actifs avec peu de métal, pour éviter des résidus dans les médicaments, et qui sont plus facilement recyclables.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle