Olympus et ses dirigeants poursuivis en justice aux Etats-Unis

Le groupe japonais, en plein scandale financier, annonce vendredi être l'objet d'une plainte aux Etats-Unis, émanant de petits porteurs.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Olympus et ses dirigeants poursuivis en justice aux Etats-Unis

L'affaire Olympus est désormais mondiale. Un recours a été déposé auprès d'un tribunal de Pennsylvanie. Un particulier a effectué cette démarche au nom de tous ceux qui ont acheté des titres ADR de l'entreprise entre le 7 novembre 2006 et le 7 novembre 2011. Un d'ADR (American Depository Receipt) permet à une société étrangère d'être cotée aux Etats-Unis.

Le plaignant considère que le groupe a présenté des résultats financiers incorrects au moins pendant cinq ans en masquant intentionnellement des pertes.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le 7 novembre, Olympus a en effet reconnu la dissimulation de pertes depuis les années 1990. La valeur des ADR a alors chuté à 9,05 dollars le 8 novembre contre 13,72 dollars la veille, dévissant ensuite encore davantage jusqu'à 6 dollar le 10 novembre.

Le plaignant exige des compensations, pour un montant non précisé, de la part du groupe et des trois PDG successivement en poste durant la période visée.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS