Electronique

Olympus démarre une action en justice

,

Publié le

Comme prédit ce week-end, le groupe japonais porte plainte contre 19 anciens ou actuels membres de son conseil d’administration dans l’affaire des comptes maquillés.

Olympus démarre une action en justice © Alberto.bidinot - wikimedia commons - c.c.

La firme spécialisée dans la production d’appareils photo reproche à ces dirigeants d’avoir caché ou fermé les yeux sur les montages financiers complexes depuis la fin des années 1990. L’objectif étant à l’époque de dissimuler un passif de 1,35 milliard d’euros.

Parmi les personnes visées par la plainte se trouvent l'ex-PDG Tsuyoshi Kikukawa, accusé par un panel de juristes d'avoir joué un rôle moteur dans cette affaire, mais aussi l’actuel PDG, Shuichi Takayama. Tous les administrateurs encore en fonction et visés par la plainte devront démissionner au printemps, "afin de ne plus influer sur la gestion de l'entreprise, sitôt terminée l'assemblée extraordinaire des actionnaires". Cette réunion est prévue en mars ou avril.

L’entreprise justifie cette décision par un nouveau rapport d’un comité de trois juristes désignés pour identifier les responsabilités des membres du conseil d'administration dans l'affaire.

Le scandale des comptes truqués a éclaté mi-octobre après des révélations faites par son ex-PDG britannique Michael Woodford. Depuis, la valeur de l’action du groupe a été divisée par deux à la Bourse de Tokyo.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte