Olivier Roche, un 100% Danone pour Danone Pays-de-Bray

Après un parcours dans plusieurs usines du groupe, Olivier Roche doit édifier la plus grande unité de produits laitiers frais d'Europe de l'Ouest.

Partager

Olivier Roche, un 100% Danone pour Danone Pays-de-Bray
Pour lui, la qualité des produits dépend autant des hommes qui les fabriquent que des technologies utilisées. A 39 ans, Olivier Roche va créer la plus grande usine de produits laitiers frais d'Europe de l'Ouest d'une capacité annuelle de production de 215000 tonnes en réunissant deux unités du groupe Danone. Objectif de la future usine baptisée Danone Pays-de-Bray : alimenter le marché anglais.

Il n'a pas été choisi par hasard pour bâtir ce puzzle humain et technique sensible. Ce père de deux enfants, cuisinier inspiré, est un pur produit Danone. Titulaire d'un DUT en biotechnologies alimentaires, il a été repéré lors d'un stage à l'usine de Saint-Just-Chaleyssin (Isère). Il y occupera différents postes, dans le cadre d'une formation continue soutenue par l'entreprise jusqu'à son diplôme d'ingénieur en génie industriel. Après un passage à Neufchâtel-en-Bray, il intègre la direction industrielle du groupe pour y lancer la démarche Danone Manufacturing Way dans six usines. «Nous sommes partis de la question : comment harmoniser les fonctionnements et la relation homme-machine pour obtenir la meilleure qualité de produits possible.» Une aventure humaine à l'issue heureuse puisqu'elle lui vaut en 2002 la direction de l'usine du Mollay-Littry, dans le Calvados. Il doit lancer la nouvelle activité de Danone, les produits «bio », sous la marque «Les 2 vaches des fermiers du bio », et mettre en adéquation l'usine et les valeurs de la marque. Pari tenu.

Aujourd'hui, Olivier Roche prend d'abord la direction de l'usine de Ferrières-en-Bray en Seine-Maritime, spécialisée dans l'élaboration de yaourts (220 salariés). Et il y intégrera l'usine de petits suisses Danone de Neufchâtel-en- Bray, située à 50 kilomètres (147 salariés). Un investissement de 45 millions d'euros pour déboucher sur une usine labellisée Danone: «la plus simple, la plus fluide, la plus performante et la plus agréable possible pour les salariés », résume Olivier Roche. Un défi que ce bassiste, passionné de musique, relève avec humilité. A la manière d'un chef d'orchestre : «Rien ne se fait seul, la réussite du projet passe par les 367 salariés appelés à vivre ensemble dans l'usine ».

De notre correspondant Patrick Bottois

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Classe virtuelle - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS