Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

OKI imprime plus blanc

Publié le

OKI imprime plus blanc
La traditionnelle encre noire est supprimée.
© D.R.

Jusqu'à présent, les équipements d'impression à encre blanche se trouvaient principalement chez les imprimeurs et les professionnels des arts graphiques. Ils utilisent des technologies à jet d'encre, de sublimation thermique ou de film de transfert, pour des temps de production assez longs. Le japonais Oki a introduit sur le marché deux imprimantes utilisant du toner blanc. Fondées sur des modèles éprouvés à technologie LED, elles sont conçues pour l'impression de supports de transfert pour le textile ou la décoration céramique. Elles conviennent également aux supports de signalétique rétroéclairés sur films transparents, aux papiers acryliques, aux adhésifs et à tout document sur différents supports foncés ou noirs, ou pour l'affichage sur vitres et vitrines (vitrophanie).

 

Cartouche de toner blanc

Contrairement aux modèles classiques, ces deux machines PostScript C711WT et C920WT n'utilisent pas l'encre noire. Aux trois couleurs primaires séparées (cyan, magenta, jaune) est ajouté un toner blanc. La synthèse additive permet d'obtenir du noir. L'ordre de passage des couleurs va du cyan au blanc, en passant successivement par le jaune et le magenta. Elles sont particulièrement efficaces sur les supports transparents où l'effet de miroir place le blanc en sous-couche. Les imprimantes gèrent en automatique les profils ICC et les formats du papier. Ceux-ci comprennent le A4, le A3 et un format bannière de 1 200 sur 328 mm. Pour des impressions sur du papier classique, la cartouche blanche peut être désactivée.

Avec la technique LED, une rampe de diodes électroluminescentes polarise le tambour au moyen d'un rayon lumineux très fin, permettant d'obtenir de très petits points. Elle génère de hautes résolutions et est dotée d'une bonne fiabilité, puisque la source lumineuse multiple (de 2 560 à plus de 10 000 diodes selon la résolution) n'est constituée d'aucune partie mobile sujette à l'usure.

Embarquant toutes deux un processeur cadencé à 533 MHz, elles ont des capacités mémoire de 256 à 768 Mo et de 512 à 1 024 Mo. Elles utilisent le toner à microparticules ProQ2400. L'autonomie va de 6 000 à 8 000 pages pour le blanc et de 11 000 à 15 000 pages pour les trois autres couleurs. La vitesse d'impression varie de 8 à 10 pages par minute pour les transparents à 34 ppm sur papier ordinaire.

Oki affiche un chiffre d'affaires de 4 milliards d'euros sur son dernier exercice et emploie près de 17 000 salariés.

PRINCIPAUX CONCURRENTS

  • Brother (Japon)
  • Canon (Japon)
  • HP (États-Unis)
  • Konica-Minolta (Japon)
  • Lexmark (États-Unis)
  • Ricoh (Japon)
  • Xerox (États-Unis)

CARACTÉRISTIQUES

  • Technologie LED
  • CMJ + toner blanc
  • Vitesse : 8 à 34 ppm
  • Résolution : 600 x 1200 dpi
  • Interfaces : USB 3, ethernet 10/100-TX
  • Consommation moyenne : 600 W (1,2 W en veille)
  • Niveau sonore : 42 à 54 dBA

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle