Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

OI industrialise l’art de personnaliser le verre

Laurent Rousselle

Publié le

Le verrier américain est le premier à utiliser une machine capable de décorer des conditionnements en verre en quelques minutes et en très petite série. Une  révolution mondiale assure-t-il, qu'il a présentée en avant-première en France, à la tour Eiffel.

OI industrialise l’art de personnaliser le verre
Du relief et l'ensemble des couleurs Pantone au service de la personnalisation de bouteilles en verre.

La personnalisation des pots et bouteilles en verre entre dans une nouvelle dimension. OI, premier fabricant mondial d’emballages en verre, a dévoilé le 6 septembre une innovation pour imprimer des graphismes et des reliefs, dans n’importe quelle couleur du nuancier Pantone, sur des petites séries et en des temps records.

Selon le vice-président et directeur ventes et marketing, Arnaud Aujouannet, "cette solution est la réponse aux attentes de sur-mesure et de différenciation des consommateurs. Deux sur trois préfèrent acheter des produits conçus pour leur mode de vie, et un sur quatre est prêt à dépenser plus pour des produits personnalisés." Les marques sont, en effet, de plus en plus nombreuses à surfer sur cette tendance pour capter et fidéliser leurs clients, à l’instar de Coca-Cola qui, il y a déjà quelques années, avait accéléré ses

ventes grâce à ses canettes imprimées avec les 100 prénoms les plus courants d’un pays. Bientôt, un vigneron bordelais produisant quelques milliers de bouteilles de vin rosé pourra faire aussi bien. Et peut-être mieux encore.

Créativité quasi illimité

Fruit d’une collaboration de quatre ans avec l’allemand Dekron, l’entité en charge des opérations de décors numérique du fabricant Krones, la machine dévoilée par OI promet de rendre la personnalisation accessible au plus grand nombre et de faire passer les temps de réalisation de plusieurs mois à quelques jours. Terminés l’embossage et le temps de création de moule pour créer des reliefs et des textures, le procédé mêle habilement décoration par jet d’encre et impression 3D. La bouteille tourne tandis que les buses déposent les encres UV et la résine qui, après plusieurs passages, produit le relief qui pourra ensuite être coloré. Le système d’impression est assez fin pour imprimer une image d’une qualité pouvant aller jusqu’à 720 dpi.

"La créativité est quasi illimité", assure Arnaud Aujouannet. En outre, les encres organiques ne contiennent aucun métaux lourds et n’affectent donc pas la recyclabilité. Au final, le rendu semble parfait. Associées à la transparence du verre, les couleurs sont à la fois vives et denses, tandis que chaque détail est parfaitement dessiné. Le toucher et le rendu visuel ne font qu’un, pour un aspect résolument premium. Si aujourd’hui la machine se limite aux bouteilles rondes, elle pourra, demain, imprimer sur toutes les formes.

Jusqu’à 60 unités en sortiront habillées chaque minute, quel que soit l’épaisseur ou le type de verre. Un début. OI compte bien augmenter les cadences. Il sera également possible de réaliser plusieurs versions du décor en jouant avec des données variables dans un même tirage.

Evolution stratégique d'un leader discret

Avec cet équipement, OI amorce une transition stratégique. Habitué à innover en interne et en silence, le groupe se tourne désormais vers ses clients et le consommateur. Dans un contexte où les enjeux industriels et environnementaux convergent chaque jour un peu plus, le verrier, qui possède 78 usines dans le monde dont 34 en Europe, renforce aujourd’hui sa présence sur un marché de l’emballage disputé.

"Notre matériau est recyclable à l’infini, inerte et donc totalement sûr", se félicite Arnaud Aujouannet, "il est totalement légitime pour supporter la tendance de la personnalisation". Avec son service OI expression, le verrier américain mise donc sur l’avenir. Il a d’ailleurs acquis les droits d’exploitation exclusifs de la machine pour plusieurs années. "Nos clients peuvent aussi bien être des PME, des designers, des start-up… que des grands makers à la recherche d’une solution de promotion pour un événement par exemple. Ils peuvent venir avec leur fichier ou bien confier leur projet à notre studio et être livré quelques jours plus tard", précise Arnaud Aujouannet.

Toujours en phase de test, la machine débutera son activité commerciale dans le centre de décoration Innoval, à Chazelles-sur-Lyon (Loire) en mai 2019. Un second exemplaire de la machine sera ensuite installé quelque part sur la côte ouest des Etats-Unis. "La France n’a pas été choisie par hasard, indique François Pierrot, directeur exécutif France et Espagne. L’Hexagone est le quatrième exportateur de produits agroalimentaires au monde, il est aussi le pays des grandes marques mondiales notamment dans les domaines du vin, des spiritueux", a-t-il expliqué. Deux bonnes raisons auxquelles s’ajoute une troisième et dernière : "L’Europe représente 24 % du marché mondial de l’emballage personnalisé". Un marché clé pour OI.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle