OHB exige de nouveaux droits pour les actionnaires minoritaires d'Ariane

Le fabricant allemand du programme Ariane estime qu’Airbus Safran Launchers (ASL), désormais actionnaire à 74% d’Arianespace, doit offrir aux actionnaires minoritaires de racheter leur participation ou leur accorder une minorité de blocage.
 

Partager

OHB exige de nouveaux droits pour les actionnaires minoritaires d'Ariane

Arianespace n’est pas qu’une affaire franco-francaise. Les autres actionnaires européens, l’allemand MT Aerospace maison-mère d’OHB, mais aussi le belge SABCA et l’italien AVIO, sont vigilants quant à l’évolution du capital de la société qui commercialise Ariane mais aussi Vega et Soyouz depuis la base de Kourou, en Guyane.

Ainsi Marco Fuchs, le patron d’OHB qui a fait le déplacement au Bourget, estime que l’acquisition par Airbus Safran Launchers (ASL) de la participation du CNES change la donne : l’équilibre qui pré-existait auparavant, avec trois actionnaires importants Airbus Group, Safran et le CNES est rompu.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Minorité de blocage

Détenteur de 74% du capital, la coentreprise entre Airbus et Safran peut en effet imposer toutes ses décisions. Les autres actionnaires n’ont plus voix au chapitre. "Airbus Safran Launchers doit proposer un traitement égalitaire à tous les actionnaires. Il doit proposer à tous les actionnaires minoritaires la possibilité de racheter leur participation sur un montant basé sur celui des parts du CNES, ou alors nous accorder de nouveaux droits. Par exemple, nous garantir une minorité de blocage sur les décisions stratégiques", précise Marco Fuchs.

En se basant sur la fourchette de 100 à 200 millions d’euros estimée pour le prix des 34% du capital détenus par le CNES, la participation d’OHB serait valorisée entre 24 et 48 millions d’euros. Par ailleurs, OHB a déjà précisé qu’il ne comptait pas rejoindre d’un point de vue capitalistique la coentreprise formée par Airbus et Safran.

Hassan Meddah

Hassan Meddah Journaliste défense, spatial et cybersécurité

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS