OGM : les industriels claquent la porte du Haut Conseil des biotechnologies

La FNSEA, premier syndicat agricole, et l’Ania, représentant les industriels de l’agroalimentaire, dénoncent le manque de lisibilité du gouvernement sur la question des organismes génétiquement modifiés (OGM).

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

OGM : les industriels claquent la porte du Haut Conseil des biotechnologies

Démission en cascade au sein du Haut conseil des biotechnologies (HCB) chargé de se prononcer sur les cultures d'organismes génétiquement modifiés (OGM). La FNSEA et l’Ania estiment que des dissonances persistent au sein du gouvernement.

La FNSEA et l'Ania siègent au sein du Comité économique, éthique et social (CEES). Avec le comité scientifique, c'est l'un des deux comités qui composent le HCB. "Nos représentants y sont au mieux des spectateurs impuissants, au pire des alibis aux atermoiements de l'Etat sur les choix à opérer en matière de biotechnologies végétales", affirment les deux organisations qui demandent que soient "levées les ambiguïtés".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Selon Christiane Lambert, vice-présidente de la FNSEA, il existe une pression très forte exercée par els opposants aux OGM en raison des élections à venir. La vice-présidente s’exprimait à l’occasion de la présentation des propositions de la FNSEA pour la campagne à l’élection présidentielle.

Elle annonce qu’une lettre a été envoyée pour dénoncer l’illisibilité de la position du gouvernement au Premier ministre François Fillon. D’après l’AFP qui en a eu copie, les deux fédérations déplorent le manque de consensus sur la volonté même de parvenir à mettre en place des règles permettant une véritable coexistence des cultures OGM et non OGM en France.

Partager

NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS