OGM : Bruxelles laisse les Etats membres trancher

Le Conseil "Environnement" de l'Union européenne est parvenu, le 12 juin, à un accord concernant les nouvelles règles de culture d’organismes génétiquement modifiés en Europe. Les États membres pourront, à leur guise, restreindre ou interdire la culture d'OGM sur leur territoire.

Partager

OGM : Bruxelles laisse les Etats membres trancher

Un accord qui cultive l'ambiguïté autour des organismes génétiquement modifiés. Le 12 juin, les Etats membres de l'Union européenne réunis en Conseil "Environnement" ont approuvé un accord politique sur un projet de directive entourant la culture des OGM.

"Les États membres (sont libres) de restreindre ou d'interdire, sur l'ensemble ou sur une partie de leur territoire, la culture d'OGM ayant fait l'objet d'une autorisation ou en cours d'autorisation au niveau de l'UE", décrit la décision.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

vers une accélération de l'introduction d'OGM en Europe ?

L'objectif principal, pour l'UE, est de fournir une base juridique aux États, qui pourront ainsi réglementer la culture d'OGM "pour des motifs autres que des considérations liées à la santé ou à l'environnement". Néanmoins, l'accord prévoit qu'aucun pays ne pourra interdire le transit sur son territoire des OGM autorisés par l'UE.

"Tous les Etats, à l'exception de la Belgique et du Luxembourg, ont donné leur accord à ce compromis", a détaillé le ministre grec de l'Environnement, dont le pays préside actuellement l'UE, relate l'AFP.

Pour le député européen écologiste José Bové, cet accord ouvre la voie à "une accélération de l'introduction d'OGM en Europe", a-t-il commenté sur RMC, déçu que la France ait "capitulé en rase-campagne". Pour la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal, visiblement satisfaite de l'accord, "le nouveau système garantit aux Etats la possibilité de choix".

Des négociations devraient être engagées avec le nouveau Parlement européen à l'automne 2014 afin d'entériner cet accord politique.

Elodie Vallerey

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Paris - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS