Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Océa construira cinq patrouilleurs pour les Philippines

,

Publié le

Le chantier naval Océa des Sables d'Olonne (Vendée) va construire un patrouilleur de 80 mètres en aluminium, une première dans ce matériau. Il entre du même coup sur le segment des patrouilleurs de haute mer.

Océa construira cinq patrouilleurs pour les Philippines
Patrouilleur OPV 270 de 84 mètres en aluminium d'Océa
© Océa

Le chantier vendéen Océa basé aux Sables d'Olonne (Vendée) annonce un marché de cinq navires pour les garde-côtes des Philippines dont un OPV 270 de 84 mètres en aluminium présenté comme une première mondiale, un navire de cette taille étant habituellement fabriqué en acier. Cet OPV (Ocean Patrol Vessels) "est le fruit de 30 années d’expérience et de maîtrise de l’innovation permanente dans le domaine de la conception et de la construction de navires en aluminium", indique le groupe qui confirme ainsi "son entrée sur le segment des patrouilleurs de haute mer initiée à l’occasion de la présentation de sa gamme lors du salon Euronaval 2014". Jusqu’à présent, le chantier avait livré des unités de 60 mètres à la marine indonésienne en 2015 et à la marine sénégalaise en 2016.

Impact environnemental

Les quatre autres bateaux sont des patrouilleurs rapides de 24 mètres du type Océa FPB 72 MKII. Le contrat inclut également la formation des équipages et équipes de maintenance et le maintien en condition opérationnel des navires. Il est précisé que le gouvernement Philippin a été sensible à l’impact environnemental des bateaux. A titre comparatif, l’OPV 270 d’Océa permettra, sur 20 ans d’exploitation, une réduction d’émission de CO2 de 20 400 tonnes, soit une réduction d’environ 40 % par rapport à celle d’un navire en acier de taille équivalente à performances égales. Quant aux patrouilleurs de 24 mètres, Océa en a déjà fabriqué pour le Nigéria en 2012 et 2017 et pour le Suriname en 2013.

Fabriqués aux Sables d’Olonne

Les cinq navires seront fabriqués aux Sables d’Olonne, siège d’Océa où l’entreprise investit depuis 2015 dans des infrastructures et des capacités de conception permettant de construire ces navires de grande taille. La livraison des navires est prévue en 2018 pour les quatre bateaux de 24 mètres et en 2019 pour l’OPV 270. Le groupe précise que "les navires commandés ne sont pas armés et construits aux normes civiles, conformément aux conditions de financement de ce programme". La commande a été gagnée avec le soutien l’Etat Français, notamment au travers de Bpifrance, du ministère des Affaires étrangères de l’Économie, et avec l’implication des banques BNP Paribas et Crédit agricole-LCL.

Océa emploie 290 salariés sur quatre sites de production totalisant 27 850 m² d’ateliers : 90 salariés aux Sables d’Olonne et 60 à Fontenay-le-Comte en Vendée, 50 à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) et 4 à la Rochelle (Charente-Maritime). Le groupe affiche un chiffre d’affaires moyen de 70 millions d’euros pour une production de 15 à 20 navires par an.

Emmanuel Guimard

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus