Ocado rate le consensus, le titre chute

LONDRES (Reuters) - Le distributeur en ligne britannique Ocado a annoncé mardi une stabilité de son bénéfice brut annuel, ressorti inférieur aux attentes du marché, et il a prévenu que son résultat sur l'exercice en cours serait freiné par ses investissements.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Ocado rate le consensus, le titre chute
Le distributeur en ligne britannique Ocado a annoncé mardi une stabilité de son bénéfice brut annuel, ressorti inférieur aux attentes du marché, et il a prévenu que son résultat sur l'exercice en cours serait freiné par ses investissements. /Photo d'archives/REUTERS/Suzanne Plunkett

Le titre chute de plus de 11% dans les premiers échanges à la Bourse de Londres, elle-même malmenée comme l'ensemble des places européennes dans le sillage de Wall Street.

Le groupe, qui a signé l'an dernier trois partenariats internationaux, dont un avec le français Casino, ce qui a fait doubler sa capitalisation boursière, a réalisé un Ebitda de 84,3 millions de livres (94,9 millions d'euros) sur les 52 semaines au 3 décembre 2017, alors que les analystes attendaient en moyenne 90,3 millions.

Ocado a ajouté que son bénéfice sur l'exercice 2017-2018 refléterait les coûts fixes de son centre situé à Erith, près de Londres, le développement de ses activités à la fois sur ce site et sur celui d'Andover, dans le sud de l'Angleterre, et une accélération du déploiement de sa plate-forme.

Ses dépenses d'investissement atteindront 210 millions de livres.

Le distributeur s'attend à ce que la tendance "s'améliore de manière significative" au cours de l'exercice 2018-2019.

Si le contexte économique reste globalement stable, Ocado se dit certain d'atteindre son objectif de croissance de 10% à 15% de son chiffre d'affaires dans le commerce de détail pendant l'exercice en cours avec l'augmentation de ses capacités et de sa part de marché en Grande-Bretagne.

Il formule en outre le souhait de signer de nouveaux partenariats.

(James Davey; Bertrand Boucey pour le service français)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS