Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Obama s’attaque aux émissions des centrales à charbon

Ludovic Dupin , , , ,

Publié le

Les Etats-Unis vont mettre en place des normes pour diminuer de 30 % leurs émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030. C’est en premier lieu les centrales à charbon qui devraient fournir le plus important effort.

Obama s’attaque aux émissions des centrales à charbon © ianrthorpe - Flickr - c.c.

Le Président des Etats-Unis, Barack Obama, a voulu dès son premier mandat initier une forte dynamique en faveur des énergies renouvelables. Mais les effets se sont révélés limités, le pays de l’oncle Sam conservant son mix électrique dominé par le charbon (37 %) et le gaz (30 %). Ce samedi 31 mai, Barack Obama a décidé de s’attaquer spécifiquement aux émissions de gaz à effet de serre, en visant particulièrement les centrales à charbon. Elles représentent 40 % des émissions du pays.

Aussi, ce lundi 2 juin, l'Agence de protection de l'environnement (EPA) annonce un plan pour réduire de 30 % les émissions de CO2 en 2030 par rapport à celles de 2005. "Nous limitons les quantités de produits chimiques toxiques que les centrales peuvent rejeter dans l'air ou l'eau. Mais elles peuvent rejeter des quantités illimitées de CO2 dans l'air. Cela n'a pas de sens", explique Barack Obama.

Des normes à 50 milliards

Pour y parvenir les Etats devraient avoir une grande liberté d’action : capture du CO2, transition des outils de production, mise en place d’un marché carbone, etc. Déjà, cette décision inquiète les milieux industriels. Selon la chambre de commerce, ces mesures vont coûter 50 milliards de dollars au pays et mettre en péril plus de 200 000 emplois.

Depuis plusieurs années, la part du charbon a légèrement diminué dans le mix électrique américain. Cela s'explique par l’extrême faiblesse des prix de marché du gaz de schiste qui ont poussé à muter une partie du parc de production électrique du charbon vers le gaz. A tel point que les Etats-Unis ont enregistré leurs plus faibles émissions de CO2 en 2012. Mais en 2013, l’utilisation du charbon est repartie à la hausse. Avec un renchérissement des prix du gaz, des centrales à charbon ont été ressorties de leur cocon.

Ludovic Dupin

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle