Obama adresse un ultimatum aux parlementaires sur la dette

par Jeff Mason et Andy Sullivan

Partager
Obama adresse un ultimatum aux parlementaires sur la dette

WASHINGTON (Reuters) - Au terme d'une cinquième séance de négociations aussi infructueuse que les précédentes, Barack Obama a envoyé jeudi les responsables parlementaires consulter leur camp jusqu'au week-end pour sortir de l'impasse sur le relèvement du plafond de la dette américaine.

Ajoutant aux tensions, l'agence Standard & Poor's a fait savoir que la note souveraine des Etats-Unis pourrait être dégradée dans les trois mois qui viennent, y compris en cas d'accord sur la dette. Sa consoeur Moody's avait déjà placé la note américaine sous surveillance, mercredi, et la Chine, premier créancier des Etats-Unis, a invité le lendemain Washington à faire preuve de responsabilité dans la protection des intérêts des investisseurs.

Les républicains, qui réclament 2.400 milliards de dollars de coupes budgétaires en change de ce relèvement, ont quant à eux invité le président à réduire les dépenses publiques de "façon significative".

Ils s'opposent en outre à une augmentation des prélèvements obligatoires, bien que la Maison blanche ait proposé une prolongation de l'abattement sur les charges salariales.

Faute d'accord sur le plafond de la dette, les pouvoirs publics seront en cessation de paiement le 2 août.

L'entrevue de jeudi a été cordiale et courtoise, ont souligné démocrates et républicains, au lendemain d'une réunion houleuse qui aurait exaspéré Barack Obama.

"Le président a dit aux dirigeants (des groupes parlementaires) qu'ils n'avaient pas épuisé les moyens de parvenir à un grand accord (...) et que le moment était venu de retourner dans leur camp pour consulter pendant les 24 à 36 heures qui viennent et voir ce qui peut être fait", a expliqué un membre du Parti démocrate.

"L'HEURE DES DÉCISIONS A SONNÉ"

Si, passé ce délai, aucun "plan d'action" ne lui a été présenté, il pourrait convoquer une nouvelle réunion ce week-end, a-t-il poursuivi. Il n'y aura donc pas de réunion vendredi. Barack Obama, qui a jugé un accord toujours possible à condition que chacun "y mettent un peu du sien", tiendra une conférence de presse 11h00 (15h00 GMT).

"Je veux un accord aussi large que possible. L'heure des décisions a sonné. Il nous faut des plans concrets pour avancer", aurait-il ajouté.

En cas d'échec, l'offre de Mitch McConnell, président du groupe républicain au Sénat, qui a proposé d'accorder au président le pouvoir de relever unilatéralement le plafond de la dette, reste applicable, mais la Maison blanche n'y est pas favorable.

John Boehner, président de la Chambre des représentants, a jugé les dernières propositions de Barack Obama insuffisantes. "Il continue à exhorter la Maison blanche de réduire les dépenses publiques de façon significative", a déclaré un attaché parlementaire.

"Les yeux des Américains et du monde entier sont tournés vers nous. Le temps commence à manquer", a quant à lui souligné le secrétaire au Trésor Timothy Geithner, s'adressant à la presse après une rencontre avec des sénateurs démocrates.

Pour Ben Bernanke, président de la Réserve fédérale, un défaut sur la dette américaine serait "un résultat calamiteux". "Cela créerait un grave choc financier qui aurait des répercussions, non seulement sur l'économie américaine, mais aussi sur l'économie mondiale". Ne pas relever le plafond de la dette dans les temps constituerait une "automutilation" pour l'économie, a-t-il jugé.

Jean-Philippe Lefief pour le service français

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur Contrôle Commande F/H

ORANO - 09/12/2022 - CDI - La Hague

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

60 - Liancourt

Ravalement d'une maison de maître de 5 logements collectifs locatifs, rue des Arts et Métiers

DATE DE REPONSE 15/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS