Numen, qui numérise les cahiers de doléance du Grand débat, investit 6 millions d'euros dans son site de Chambray-lès-Tours

L'ETI familiale Numen a un programme d'investissement de 6 millions d'euros sur son site de Chambray-lès-Tours, qui numérise les cahiers de doléances du Grand débat. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Numen, qui numérise les cahiers de doléance du Grand débat, investit 6 millions d'euros dans son site de Chambray-lès-Tours
Numen numérise 400 000 pages des cahiers de doléances du "Grand débat".

Connu pour être l'imprimeur historique des chèques postaux, Numen poursuit sa mue numérique. Il programme 6 millions d'euros d'investissements sur la période 2018-2020, essentiellement sur son principal site français, à Chambray-lès-Tours (Indre-et-Loire), qui vient de se doter de scanners, dont un mesure 10 mètres de long, d'outils de reconnaissance de caractères et de d'encodage vidéo.

Sur ce site de 150 personnes qui fait toujours de l'édition de documents sécurisés et de la personnalisation de titres de paiement, 2 millions d'euros ont par ailleurs été mobilisés pour la partie éditique.

400 000 pages à scanner

"Le site perdure en se transformant, indique Eric Blat, directeur marketing de Numen. Autrefois nous produisions du document sortant à partir des données de nos clients. Aujourd'hui, nous allons chercher de la donnée dans des documents papier ou électronique pour produire un service". C'est le cas actuellement pour cette usine qui est focalisée sur la numérisation des quelque 400 000 pages des cahiers de doléances du Grand débat, via un contrat avec la Bibliothèque nationale de France.

Contrôlé par Emmanuelle de Noirmont, fille de Solange Fraikin, décédée en 2017, Numen a réorganisé son activité sous la présidence exécutive d'Eric de La Bigne. Depuis janvier, la personnalisation de titres de paiement est intégrée à la branche services et documents. L'autre branche traite des solutions logicielles dans un pôle digital.

Basé à Paris, Numen possède douze sites, dont un à Madagascar qui emploie 400 des 980 salariés. Le chiffre d'affaires est de 65 millions d'euros. La part chèques, titres de paiement et éditique représente toujours plus de la moitié de l'activité, mais cette part s'érode chaque année.

Stéphane Frachet Correspondant en Centre-Val-de-Loire

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS