Nucléaire: Rosatom s'allie avec le CEA, et bientôt avec EDF

En marge du forum international Atomexpo, Bernard Bigot pour le CEA et Sergueï Kirienko pour le russe Rosatom ont signé un accord de coopération dans le domaine de l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire. EDF devrait pour sa part officialiser son alliance avec le groupe public russe la semaine prochaine.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Nucléaire: Rosatom s'allie avec le CEA, et bientôt avec EDF
Centrale nucléaire Rosatom de Novovoronezh au sud de Moscou.

Alors que se tient Atomexpo, une exposition sur l'énergie nucléaire à Moscou, l'axe franco-russe nucléaire se renouvelle. Le CEA a en effet signé un accord de coopération avec le géant public du nucléaire en Russie Rosatom. Outre l'information des populations, l'accord bilatéral porte notamment sur les procédés avancés de traitement des combustibles usés et de gestion des déchets, le démantèlement des installations nucléaires, la gestion des déchets radioactifs, la sureté des installations, et les systèmes nucléaires du futur.

En particulier, les échanges concerneront la technologie du réacteur à neutrons rapides de quatrième génération, que la Russie développe sur le principe du refroidissement au plomb fondu, tandis que la France travaille sur le refroidissement au sodium et au gaz.

Ce savoir-faire prendra toute son importance dans ce nouvel accord qui entend également développer la recherche fondamentale et appliquée notamment la production et l'utilisation des isotopes pour la médecine et l'industrie. Cet accord remplace ceux initialement signés en 1993 et 2000.

Accord en vue entre EDF et Rosatom


D'autres accords nucléaires franco-russes seront annoncés. La nouvelle devrait tomber officiellement la semaine prochaine, mais le patron de Rosatom, Sergueï Kirienko, a fait du teasing lundi. Il visitait le stand d'EDF lors de l’exposition sur l'énergie nucléaire à Moscou. « Nous sommes sur le point de signer un mémorandum important entre les deux entreprises à Saint-Pétersbourg, en marge du forum économique qui se tiendra dans cette ville du 17 au 19 juin», a -t-il lancé. En ligne de mire pour EDF et Rosatom, la vente de réacteurs nucléaires à des pays tiers. Un ambition confirmée sur ce même salon par le gouvernement russe (voir encadré). De quoi agacer Areva, qui a vu son ex-allié allemand Siemens sortir de son capital pour entamer des négociations d'alliance avec Rosatom.

Lire aussi :
Nucléaire : 1000 réacteurs en 2040
EDF courtise Rosatom, au détriment d’Areva

%%HORSTEXTE:%%
0 Commentaire

Nucléaire: Rosatom s'allie avec le CEA, et bientôt avec EDF

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS