Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Nucléaire : "De grands choix doivent être faits" selon Valery Giscard d’Estaing

Ludovic Dupin , ,

Publié le

Pour l’ouverture du premier salon international du nucléaire français, l’ancien Président de la République, Valéry Giscard d’Estaing, a rappelé le contexte de l’époque où il a orienté la France vers l’atome.

Nucléaire : De grands choix doivent être faits selon Valery Giscard d’Estaing © CC openDemocracy

Ce mardi 14 octobre au Bourget, s’ouvraient les portes du premier World Nuclear Exhibition (WNE), le premier salon international sur l’atome qui se tient en France. Pendant longtemps, le Premier ministre, Manuel Valls, était pressenti pour prononcer le discours inaugural, d’autant plus qu’il s’était exprimé récemment encore en faveur de l’atome. Mais en cette période de vote de la loi de transition énergétique, le moment était sans doute mal choisi. Aussi, c’est l’ancien Président de la République, Valéry Giscard d’Estaing, qui a tenu le rôle. Un invité qui fait sens car il est, en grande partie, à l’origine du lancement de la construction des 17 centrales françaises.

une seule technologie, celle de Westinghouse

"La production et la distribution d’électricité est au cœur des progrès de notre société, comme l’écriture l’est pour la littérature. Nous sommes à un moment où des grands choix doivent être faits", pose d’entrée Valéry Giscard d’Estaing. De là, l’ancien Président rappelle que la France a fait le choix du nucléaire après le premier choc pétrolier. "Un choix qui a engagé la France pour un demi-siècle. Nous avons choisi l’indépendance et la baisse du déficit de notre balance commerciale", explique-t-il. De là, il retrace toute l’histoire qui le conduira à orienter la France vers son modèle actuel avec un opérateur unique et un parc sous une seule technologie, celle de Westinghouse. Il fait aussi un détour par la Chine avec laquelle la France a commencé sa coopération atomique dès 1980. Valéry Giscard d’Estaing appelle enfin au progrès technique "pour de meilleurs rendements, moins de produits de fission et une sûreté accrue" afin que "la France conserve sa place dans la grande aventure du nucléaire civil".

Le nom de Proglio sur toutes les lèvres

"Je ne pouvais espérer ouvrir ce salon avec un meilleur contexte que l’aval de l’Union européenne pour l’accord entre EDF et la Grande Bretagne pour construire deux EPR", lance plus prosaïquement Henri Proglio, le PDG d’EDF. Le nom du grand patron est d’ailleurs sur toutes les lèvres des visiteurs du salon alors que jeudi 16 octobre, il sera fixé sur la prolongation ou non de son mandat. Henri Proglio assure que le nucléaire fournit un avantage économique, environnemental et sociétal : "Grâce au nucléaire, la France a un niveau de décarbonisation que nos voisins atteindront dans quarante ans". Il se réjouit aussi de la loi de transition énergétique qui "diversifie le mix électrique tout en laissant au nucléaire une place de choix". Luc Oursel, le Président du directoire d’Areva, insiste pour sa part sur la nécessité de coopération sur la sureté nucléaire : "Nous ne pouvons nous permettre un nouvel accident comme Fukushima. Cela détruirait définitivement notre industrie".

Ludovic Dupin

 

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

17/10/2014 - 16h38 -

Valéry Giscard d'Estaing a été un grand président et sa parole est toujours précieuse. Elle nous élève au-dessus de la médiocrité du moment. On ne redira jamais assez que ce programme nucléaire -voulu par Georges Pompidou- a été bénéfique pour la France et les Français.
Répondre au commentaire

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus