Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

[Nucléaire] Assystem veut prendre un part de New Areva NP, EDF applaudit

Aurélie Barbaux , , ,

Publié le

Le groupe d’ingénierie Assystem annonce avoir remis à EDF une offre pour participer à hauteur de 5 % dans New Areva NP.

[Nucléaire] Assystem veut prendre un part de New Areva NP, EDF applaudit
Areva NP conçoit, construit et entretient les réacteurs nucléaires.
© R. Quatrain - Areva

Pour reforcer sa division Energy & Infrastructure (E & I), l’ingénieriste Assystem veut acquérir 5 % des parts de New Areva NP. Il a remis une offre dans ce sens à EDF, le futur actionnaire de contrôle, annonce-t-il dans un communiqué. L’un des volets du plan de sauvetage d'Areva prévoit en effet qu’EDF prennent d’ici fin 2017 une participation de 51 % à 75 % d’Areva NP, qui conçoit, construit et entretient les réacteurs nucléaires. Ces activités ont généré un chiffre d’affaires de 3,27 milliards d’euros en 2016.

L'annonce a été saluée sur tweeter par Jean-Bernard Lévy, le PDF d'EDF, comme "une marque de confiance dans la filière nucléaire". 

125 millions d'euros d'investissement

Assystem est déjà partenaire d’EDF dans le domaine des activités de maintien en condition opérationnelle du parc de réacteurs nucléaires civils en France et en Grande-Bretagne. Pour l’ingénieriste, cette prise de participation représentera un investissement de 125 millions d’euros. Il n’est pas le seul. Le japonais Mitsubishi Heavy Industries serait lui aussi prêt à investir jusqu'à 335 millions d'euros pour Areva NP.

Assystem est un groupe international d’Ingénierie, qui emploie plus de 12 500 collaborateurs dans le monde et a réalisé un chiffre d’affaires de 956 millions d'euros en 2016, dont 316 millions d’euros pour son activité E & I réalisés à 60 % dans le nucléaire et 40 % dans l’énergie. Pour financer cet investissement, l'ingénieriste a annoncé qu'il allait se désengager du secteur transport et céder le contrôle de sa division de R&D externalisée GPS. Quelques minutes après l'annonce, le 11 mai, le cours de Bourse d'Assystem chutait de 8%. Le nucléaire semble moins rassurer moins les marchés que la mobilité.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle