Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Noyon Dentelle en redressement judiciaire à Calais

, , ,

Publié le

A sa demande, Noyon Dentelle a été placé en redressement judiciaire pour six mois. Le dentellier de Calais (Pas-de-Calais), qui emploie 170 salariés, prépare un nouveau plan de restructuration.

Noyon Dentelle en redressement judiciaire à Calais
Noyon Dentelle, fabricant historique de Calais a été placé à sa demande en redressement judiciaire le 3 janvier.
© DR

Noyon Dentelle, fabricant historique de Calais (Pas-de-Calais), a été placé à la demande de sa direction en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), le 3 janvier et pour une durée de six mois. L’entreprise, qui emploie 170 personnes, envisage un plan d’économies et des suppressions de postes.

"Il est encore trop tôt pour avancer un nombre de postes supprimés, nous ne le savons pas encore. Le dialogue avec les salariés est apaisé. Ils comprennent que la restructuration est nécessaire", a confié à la Voix du Nord Sébastien Bento Soares, directeur général adjoint de Noyon Dentelles, en marge de l’audience. "En passer par là, c’est quelque chose d’inévitable", indiquait Marc Picout, représentant CGT du personnel, au quotidien Nord Littoral le 20 décembre.

La relance de l’entreprise ne passera pas seulement par des suppressions d’emplois, mais aussi par de nouveaux projets, explique Henri-Philippe Durlet, président de la société : "Le tribunal nous laisse une période de six mois, ce qui est pour nous la période d’une collection, c’est donc à nous de travailler vers ces évolutions, pour montrer une fois encore à nos clients qu’ils peuvent nous faire confiance".

Fabricant historique de dentelles sur métiers Leavers, principal acteur de cette filière emblématique de Calais, Noyon Dentelle est confrontée à une baisse d’activité et n’a pas pu verser les salaires de décembre, rapporte la Voix du Nord.  Entreprise familiale jusqu’en 2017, Noyon a connu plusieurs plans sociaux, dont le dernier fin 2016, avec la suppression de 55 emplois sur 237, avait abouti à sa liquidation et à la naissance d’une nouvelle société. Noyon Dentelle a ainsi vu le jour en février 2017 avec l’appui de la famille Noyon (Financière PBO), d’anciens cadres et de clients devenus actionnaires, grandes marques et industriels de la lingerie, dont Vandewelde (Belgique), La Perla (Italie) et Etam (France).

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle