Novo Banco laisse 4,4 milliards d'euros à la "bad bank" de BES

LISBONNE (Reuters) - Novo Banco, la banque portugaise mise en place dimanche pour reprendre les actifs sains de Banco Espirito Santo, a annoncé mardi avoir débuté ses activités avec des actifs de 59,6 milliards d'euros, ce qui implique que 4,4 milliards d'euros d'actifs toxiques ont été transférés à la "bad bank" créée simultanément.

Partager

Les finances de la "bad bank" sont d'une importance cruciale pour les actionnaires et détenteurs d'obligations subordonnées de BES, dont les minces espoirs de récupérer une partie de leur mise dépendront de sa capacité à se faire rembourser des fonds prêtés à d'autres sociétés de l'empire Espirito Santo.

La différence donnée par Novo Banco est celle entre ses actifs et les actifs de la seule BES fin juin, et non ceux du groupe BES consolidé. Le total de l'actif du groupe, incorporant diverses filiales, était de 80 milliards d'euros fin juin, selon les résultats publiés la semaine passée.

Novo Banco n'a pas révélé le montant des actifs douteux laissés dans la structure de cantonnement par les filiales de BES telles que Banco Espirito Santo Angola (BESA). L'Angola a nommé lundi des administrateurs judiciaires pour gérer cette filiale.

Les engagements de Novo Banco se montent à 58,2 milliards d'euros, dont près de 32 milliards provenant de ses clients, pour l'essentiel sous forme de dépôts. La dette senior est annoncée à 8,06 milliards d'euros, le même montant que pour l'ex-BES.

Les prêts à la clientèle de Novo Banco sont de l'ordre de 32,9 milliards d'euros contre 34,2 milliards pour l'ancienne BES. Ses provisions totalisent 1,7 milliard d'euros.

La Banque du Portugal a annoncé dimanche soir la scission de Banco Espirito Santo en deux établissements et sa recapitalisation à hauteur de 4,9 milliards d'euros par le biais du Fonds de résolution bancaire du Portugal.

Le fonds, qui a reçu un crédit public de 4,4 milliards d'euros, est à présent le propriétaire officiel de Novo Banco. Les autorités portugaises espèrent que la nouvelle entité, assainie et recapitalisée, sera vendue à des investisseurs dans un avenir proche de façon à ce que l'Etat récupère sa mise si possible avec un supplément.

Crédit agricole a publié ce mardi un résultat net trimestriel en chute libre du fait d'une charge exceptionnelle de 708 millions d'euros liée à la situation de Banco Espirito Santo, dont il détient 14,6% du capital.

(Andrei Khalip, Véronique Tison et Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - ICF LA SABLIERE

Accord-cadre à bons de commandes travaux TCE spécifique PMR Ile de France

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS