L'Usine Santé

Novasep passe sous le contrôle de ses créanciers

Publié le

La société de services pour l’industrie pharmaceutique entend ramener via cette opération sa dette de 415 millions d’euros à 150 millions d’euros.

Novasep passe sous le contrôle de ses créanciers © Fotolia

Novasep annonce le 30 novembre que ses créanciers en majorité des fonds d’investissements américains détiendront désormais 95% des parts de son capital. Le tout en échange de la réduction de sa dette. Le groupe est dans une telle situation d’endettement suite à son rachat par LBO en 2006 par un groupe de financiers emmenés par le fonds néerlandais Gilde. A cela s’ajoute une situation complexe pour le groupe qui n’a pas enregistré les résultats attendus.

Le groupe est actuellement détenu à 40% par Gilde, le reste du capital étant réparti entre le mangement, BNP Paribas et la société de gestion Azulis. L’entreprise va bénéficier aussi de 30 millions d’euros de la part du fonds stratégique d’investissement (FSI). En échnage, l’organisme détiendra deux sièges au conseil d’administration. L’accord entre le FSI, les créanciers, la direction et les actionnaires doit être signé début décembre. Selon la direction, il ne doit pas avoir de conséquence sociale.

Le groupe Novasep développe des techniques de purification pour les secteurs pharmaceutique et biotechnologique. Il emploie 1 200 personnes dans le monde et a publié un chiffre d’affaires de 302 millions d’euros.
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte