Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Novasep investit 17 millions d’euros pour produire des anticorps monoclonaux

, , , ,

Publié le

Le spécialiste de la purification des molécules actives complexes Novasep va injecter 17 millions d’euros sur son site de Pompey (Meurthe-et-Moselle). L’industriel lorrain y mettra en service, mi-2019, une unité de production d’anticorps monoclonaux, des biomolécules utilisées dans les thérapies innovantes. Une trentaine d’emplois devrait être créés en parallèle.

Novasep investit 17 millions d’euros pour produire des anticorps monoclonaux © Fotolia

Le groupe lorrain Novasep a annoncé le 6 décembre un programme d’investissement de 17 millions d’euros sur son site de Pompey (Meurthe-et-Moselle). Le spécialiste de la purification des molécules actives complexes pour la pharmaceutique, la chimie fine et l’agro-alimentaire compte y mettre en service à l’horizon mi-2019 une unité de production d’anticorps monoclonaux. Cette classe de biomolécules utilisée dans les thérapies ciblées enregistre actuellement un fort développement. Le projet s’accompagnera de la création d’une trentaine d’emplois (opérateurs et ingénieurs) sur le site qui compte 163 salariés.

"Cet investissement nous permettra de répondre à la demande croissante pour des capacités de production d’anticorps monoclonaux à petit volume", s’est félicité Michel Spagnol, PDG de Novasep.

Conjugués "anticorps-médicaments"

Les biomolécules ne ciblent en effet pas les larges applications thérapeutiques nécessitant d’importants volumes, mais un segment de marché plus réduit destiné aux thérapies ciblées, traitements contre les maladies orphelines et conjugués "anticorps-médicaments", une nouvelle thérapie anti-cancéreuse. Les anticorps monoclonaux fabriqués à Pompey permettront notamment à Novasep d’internaliser la fabrication des conjugués "anticorps-médicaments" sur l’unité inaugurée début 2017 sur son site du Mans (Sarthe).

Après un projet d’investissement de 27 millions d’euros dans la production de thérapie génique communiqué en février 2017, ce programme constitue le second investissement annoncé en 2017 par Novasep dans les thérapies innovantes. Le groupe basé à Pompey (Meurthe-et-Moselle) emploie 1 300 personnes sur huit sites dont six implantés en France. Il a réalisé un chiffre d’affaires de 271 millions d’euros en 2016.

Philippe Bohlinger

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle