Novartis sabre dans ses effectifs

Le groupe pharmaceutique suisse veut réaliser des économies de 450 millions de dollars d’ici à 2013.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Novartis sabre dans ses effectifs

Novartis annonce le 13 janvier qu’il va supprimer près de 2 000 emplois aux Etats-Unis en 2012. Selon lui, l’objectif est d’anticiper les temps difficiles mais aussi de réaliser des économies de 450 millions de dollars d’ici à 2013.

Pour le seul premier trimestre, Novartis prévoit en effet une charge de 160 millions de dollars et des charges exceptionnelles pour plus d’un milliard de dollars au quatrième trimestre 2011, liée à des produits notamment..

Face à cette situation, le directeur de la division David Epstein annonce que "les deux prochaines années seront délicates pour la division pharmaceutiques". Dans le détail, 1 630 postes devraient être supprimés dans cette division, en plus de 330 emplois d’encadrement.

Le groupe estime que cette restructuration devrait aboutir sur une charge exceptionnelle de 160 millions de dollars sur les trois premiers mois de l’année. En contrepartie, les économies annuelles devraient atteindre 450 millions de dollars d’ici à 2013, dont la moitié en 2012.

Novartis a profité de cette annonce pour revoir ses ventes potentielles du médicament Rasilez contre l’hypertension. Une mesure qui l’a conduit à passer une charge exceptionnelle de 900 millions de dollars au quatrième trimestre 2011. A cela s’ajoute une charge de 160 millions de dollars sur ce même trimestre en raison de la fin de deux programmes : Elonogrel et Oral Calcitonin.

Le groupe avait déjà annoncé il y a deux mois la suppression de 2 000 postes.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS