Novartis ne vendra pas ses parts dans Roche, dit son président

ZURICH (Reuters) - Novartis a décidé de conserver sa participation de quelque 14 milliards de dollars (11,8 milliards d'euros) dans Roche à la suite d'une revue stratégique, déclare Jörg Reinhardt, le président du conseil d'administration du laboratoire pharmaceutique suisse, dans un entretien publié mercredi par le journal HandelsZeitung.
Novartis ne vendra pas ses parts dans Roche, dit son président
Novartis a décidé de conserver sa participation de quelque 14 milliards de dollars (11,8 milliards d'euros) dans Roche à la suite d'une revue stratégique, déclare Jörg Reinhardt, le président du conseil d'administration du laboratoire pharmaceutique suisse. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann

"Nous avions dit qu'on ferait un point pour savoir si cela fait sens de vendre la participation", rappelle-t-il. "Nous sommes arrivés à la conclusion que ce n'est pas le cas. Nous n'avons pris aucune décision de vendre."

Novartis détient 33% des droits de vote de son voisin bâlois.

En mai 2016, le directeur général Joe Jimenez s'était dit disposé à céder la participation sans prime et il avait ajouté avoir pris contact avec des banques pour évaluer différentes options.

Novartis avait amassé sa participation, qui lui a rapporté pour 464 millions de dollars de revenus en 2016, il y a plus de 10 ans sous son ancien président Daniel Vasella dans la perspective d'une fusion qui ne s'est jamais matérialisée.

Jörg Reinhardt, revenu à Novartis avec le titre de président en 2013 après quelques années passées chez l'allemand Bayer, déclare aussi dans l'interview que les ventes d'Alcon, la filiale de soins oculaires, se redressent après une passe difficile.

Après l'annonce par Novartis que toutes les options étaient ouvertes pour la filiale en difficulté, le groupe a reçu des marques d'intérêt mais se sent moins pressé d'agir vite au vu des performances d'Alcon au deuxième trimestre, explique-t-il dans l'interview au journal suisse.

Joe Jimenez avait estimé qu'Alcon pourrait valoir entre 25 et 35 milliards de dollars.

Malgré les pressions qu'elle subit aux Etats-Unis en tant que fabricant de génériques, la filiale Sandoz continue d'apporter des synergies à l'activité de biosimilaires de Roche, a encore indiqué le président.

"Quand on prend cela en compte, on voit que Sandoz cadre bien dans notre coeur de métier", dit-il.

(John Miller, Véronique Tison pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

27 - MON LOGEMENT 27

Entretien ménager et service d'ordures ménagères

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS