Novartis injecte 100 M€ à Huningue

Le groupe suisse va étendre les capacités de son site de bioproduction d'Huningue, en Alsace. Au programme : une centaine d'embauches et une augmentation de 70 % des capacités de production à l'horizon 2019.

Le site de bioproduction d'Huningue (Haut-Rhin) de Novartis a de beaux jours devant lui. Le laboratoire suisse a récemment dévoilé un projet d'extension de taille. 100 millions d'euros investis sur quatre ans, une centaine d'emplois créés...Des chiffres qui laissent rêveur sur un territoire français assez frileux en termes d'investissements dans la production pharmaceutique et biopharmaceutique ces dernières années. « Le périmètre de ce projet concerne l'extension du bâtiment principal de production, la création d'une seconde ligne de purification et l'ajout de bioréacteurs de culture cellulaire », a détaillé Philippe Barrois, le directeur général de Novartis Pharma, la filiale française du groupe suisse. Avant d'ajouter : « Cette opération vise à augmenter de 70 % la capacité de production du site et à rendre possible la production simultanée de deux médicaments en parallèle ». En 2013, l'usine avait produit l'équivalent en substances actives de 3,8 millions de doses de médicaments. L'installation des premiers équipements supplémentaires de production interviendra en janvier 2017. Le démarrage des activités de production commerciale est ensuite prévu en décembre 2018. Les embauches suivront à l'horizon 2019-2020, avec la création d'une centaine de postes. Cette extension vise à faire face à une demande mondiale grandissante en biomédicaments. Inauguré en 2005, le centre de biotechnologie d'Huningue représente le principal site de production de médicaments issus des biotechnologies de Novartis. Il s'agit de l'une des plus grandes usines de production d'anticorps par culture de cellules de mammifères au monde. Il assure la fabrication de plusieurs substances actives de médicaments innovants (traitements de l'asthme, du psoriasis, pour la transplantation rénale et anti-inflammatoire) ou nécessaires aux études cliniques de Novartis. Il est situé à quelques kilomètres du siège et du c0ampus de R&D de Novartis à Bâle (Suisse). L'usine recense actuellement plus de 430 salariés. 80 % de sa production est exportée vers le marché mondial. Depuis 2000, ce site a fait l'objet de plus de 266 M€ d'investissements.

100 M€ par an dans la recherche en France

Novartis est présent dans l'Hexagone depuis 1924, où il emploie 5 000 personnes. En 2015, il s'est engagé à investir 800 M€ sur le territoire français au cours des trois prochaines années, dont 100 M€ par an dans la R&D. « En investissant dans la recherche en France, Novartis souhaite valoriser le potentiel d'attractivité du pays pour y renforcer sa présence et continuer de développer une R&D ambitieuse et pionnière dans son secteur », a expliqué le patron de Novartis en France. « Dans le secteur de l'oncologie également, la France dispose de vrais atouts grâce au réseau des centres de lutte contre le cancer. Novartis a d'ailleurs signé un partenariat historique avec l'Institut national du cancer pour le développement d'essais cliniques. Novartis a en outre localisé à Rueil (Hauts-de-Seine) l'une de cinq plateformes mondiales de recherche clinique en oncologie », a-t-il ajouté.

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - ICF LA SABLIERE

Accord-cadre à bons de commandes travaux TCE spécifique PMR Ile de France

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS