Novartis acquiert AveXis pour 8,7 Mrds $

Le laboratoire pharmaceutique suisse a annoncé qu'il allait mettre la main sur la société américaine de biotechnologies AveXis pour 8,7 milliards de dollars, se renforçant ainsi dans les aires de la thérapie génique et des neurosciences.

Partager
Novartis acquiert AveXis pour 8,7 Mrds $

Les biotechnologies continuent d'avoir la cote auprès des grands groupes pharmaceutiques. Début janvier, l'Américain Celgene a ouvert le bal en annonçant successivement l'acquisition de ses compatriotes Impact Biomedicines, pour 7 milliards d'euros (CPH n°828), puis Juno Therapeutics pour 9 Mrds $ (CPH n°830).

Toujours en janvier, le Français Sanofi a déboursé 3,9 Mrds $ pour le Belge Ablynx (CPH n°831), après avoir annoncé l'acquisition de Bioverativ pour 11,6 Mrds $ (CPH n°830). Plus récemment, le danois Lundbeck a mis la main sur Prexton Therapeutics pour 905 M€ (CPH n°837). C'est au tour du géant suisse Novartis, qui annonce avoir conclu un accord de fusion avec la société américaine de biotechnologie AveXis pour 8,7 milliards de dollars (environ 7 Mrds €). L'offre de 218 $ par action proposée par le groupe bâlois a été approuvée à l'unanimité par les conseils d'administration des deux compagnies. Selon Reuters, cette transaction serait en partie financée par les 13 Mrds $ issus de la cession à GlaxoSmithKline de la participation de Novartis de 36,5 % dans sa coentreprise avec le laboratoire britannique (CPH n°838).

L'acquisition d'AveXis devrait être finalisée en milieu d'année 2018, ce qui pourrait avoir un léger impact négatif sur le résultat opérationnel courant en 2018 et 2019, notamment en raison d'investissements en R&D. À partir de 2020, le groupe s'attend à ce que cette acquisition contribue de manière significative au résultat opérationnel courant et au résultat de base par action (BPA) courant grâce à une augmentation significative des ventes. En 2017, le résultat d'exploitation de Novartis s'est élevé à 8,6 Mrds $, avec un chiffre d'affaires de 49,1 Mrds $ (CPH n°830).

Des ventes qui pourraient atteindre plusieurs milliards de dollars

« Nous pensons que le traitement aura un potentiel de ventes de plusieurs milliards de dollars », aurait déclaré Vas Narasimhan, à la tête de Novartis depuis le 1er février 2018, à Reuters au sujet du candidat médicament d'AveXis AVXS-101. Ce dernier est utilisé dans le traitement de l'amyotrophie spinale (SMA), une maladie neurodégénérative héréditaire causée par un défaut dans un seul gène, le gène de survie du motoneurone (SMN1).

L'amyotrophie spinale de type 1 est la principale cause génétique de décès chez les nourrissons. Il est estimé qu'un enfant sur une fourchette évaluée entre 6 000 et 10 000 est affecté par une forme de cette maladie. « Ce projet d'acquisition d'AveXis offre une opportunité extraordinaire de transformer la prise en charge de l'amyotrophie spinale. Nous pensons qu'AVXS-101 pourrait créer une infinité de possibilités pour les enfants et familles touchés par cette pathologie dévastatrice », a déclaré Vas Narasimhan. L'approbation et le lancement d'AVXS-101 sont attendus pour 2019.

L'acquisition d'AveXis permettra également à Novartis de disposer de l'expertise de la biotech tout en boostant ses capacités de production. « Nous disposons d'un solide portefeuille interne de thérapies géniques en ophtalmologie et en neurosciences dans les instituts de recherche biomédicale de Novartis. Et nous sommes impatients d'utiliser les capacités et l'expertise technique d'AveXis pour faire progresser ce portefeuille », aurait déclaré Vas Narasimhan à Reuters. Selon l'agence, le géant suisse ne compte pas s'arrêter là : Vas Narasimhan aurait ajouté que la société restait à l'affût des opportunités.

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS