Quotidien des Usines

Nouvelles suppressions de postes en vue à Sanofi Toulouse ?

Elodie Vallerey , , , ,

Publié le

Une nouvelle mouture du projet de réorganisation pour la recherche et développement (R&D) doit être présentée par la direction de Sanofi en comité central d'entreprise le 2 juillet aux représentants des salariés. Il prévoit la suppression nette de plus de 200 postes sur le site de Toulouse avant décembre 2015.

Nouvelles suppressions de postes en vue à Sanofi Toulouse ? © @Julietteprados - Twitter

L'accord passé entre la direction du groupe pharmaceutique français Sanofi et le gouvernement le 17 mai dernier suite aux conclusions du rapport Saintouil était clair : 500 postes devaient être maintenus dans sur le site de R&D de Toulouse sur cinq ans.

Or d'après les syndicats, qui s'appuient sur une note interne sur la réorganisation du groupe présentée le 24 juin, seuls 364 postes seraient conservés sur le site de Langlade. De plus, l'unité de maladies infectieuses de Toulouse serait bien transférée vers Lyon à terme.

"Nous réclamons une nouvelle dynamique à mettre en place pour la partie recherche"

"On se rend compte aujourd’hui que la direction n’entend pas le message du gouvernement qui voulait aider Sanofi à se restructurer en maintenant 500 emplois sur le site", a dénoncé Pascal Delmas, délégué CFDT, au site internet local Touleco. "On ne retrouve pas ces éléments dans le projet qui nous a été présenté lundi (24 juin). Nous réclamons un repositionnement du groupe, une nouvelle dynamique à mettre en place pour la partie recherche mais on constate que Sanofi veut bien mettre en place cette plate-forme mais pour un tiers, pas pour le groupe".

La direction de Sanofi assure ne pas dévier de la ligne fixée par l'accord avec le ministère du Redressement productif. "La feuille de route de la réorganisation est bien le rapport Saintouil. Sur les 5 200 collaborateurs du groupe dans la recherche et le développement en France, le projet prévoit la réduction nette de 207 postes. Sanofi s’engage à accompagner, au cours des cinq prochaines années, la transition vers de nouvelles structures autonomes, dans le respect de ses traditions et pratiques sociales. De plus, comme déjà annoncé, les activités de recherche anti-infectieuse seraient regroupées à Lyon, où Sanofi prévoit la construction d’un centre d’excellence mondial", relate la note interne retranscrite par Touleco.fr.

Au total, ce sont 914 suppressions nettes d'emplois en France dont 170 dans la R&D d'ici à 2015 qui sont prévues par Sanofi, comme le groupe l'avait annoncé en juillet dernier.

Concernant le site de Toulouse, l'AFP fait le décompte : 63 postes seraient supprimés, 137 transférés au sein de la R&D du groupe et 47 transferts hors R&D. 364 postes seraient ainsi conservés pendant la durée du plan de réorganisation sur les 617 de Toulouse.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte