Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Nouvelle Smart ForTwo : Made in Hambach (France)

Frédéric Parisot , , , ,

Publié le

Pendant toute la durée du Mondial de l'automobile, L'Usine Nouvelle vous fait visiter les usines où sont fabriqués les nouveaux modèles présentés sur le salon. Nouvel épisode de notre série : l’usine Smart d’Hambach, en Moselle, qui produira la troisième génération de la citadine ForTwo.

Nouvelle Smart ForTwo : Made in Hambach (France)
Atelier de peinture chez Smart a Hambach
© DR

Sommaire du dossier

Surnommée “Smartville”, l’usine Smart d’Hambach est un des fleurons industriels de la région Lorraine. Toutes les ForTwo vendues dans le monde sont assemblées dans cette usine située en Moselle.

Plus de 1,4 million d’exemplaires de la citadine y ont été produits depuis 1998, et le site a eu sur l’emploi local un effet bénéfique, avec près de 1 500 emplois créés : 750 chez Smart et 750 chez ses sous-traitants. En effet, "Smartville" ne désigne pas seulement l’usine d’assemblage de la Smart ForTwo, elle inclut aussi ses principaux fournisseurs.

Trois équipementiers (Magna Uniport, Plastal et ThyssenKrupp) se sont installés aux abords immédiats de l’usine, ce qui leur permet de livrer les portières, pare-chocs et groupes motopropulseurs directement sur les chaînes de production. Le transport s’effectue sans camions, car des passerelles aériennes font la liaison entre les ateliers des équipementiers et la ligne de production.

Une transformation à 200 millions

Filiale du groupe allemand Daimler, Smart n’a cessé d’investir dans son site français au fil des lancements des évolutions de la ForTwo. En 2012, l’usine a connu de grands travaux pour l’arrivée des ForTwo électriques, qui ont nécessité un allongement de la chaîne de production.

L’usine d’Hambach en 3 chiffres :
Création : 1998
Production : 100 000 véhicules par an
Effectif : 750 salariés

Et pour accueillir la troisième génération de Smart ForTwo, ce sont près de 90 % des équipements de la ligne qui ont dû être modifiés, pour un investissement total d’environ 200 millions d’euros. Le nouvel atelier de peinture, à lui seul, a nécessité 50 millions d’euros. Il s’agissait de remplacer les traditionnelles peintures en poudre par des peintures liquides, afin de proposer davantage de coloris pour les clients de la nouvelle ForTwo troisième génération.

Au Mondial de Paris, Smart annoncera également le retour de la ForFour, son modèle à quatre places qui avait été arrêté en 2006. Mais cette nouvelle ForFour ne sera pas fabriquée à Hambach. Son assemblage s’effectuera à Novo Mesto, en Slovénie, dans l’usine de la Renault Twingo III avec laquelle elle partage sa plate-forme.

Frédéric Parisot

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle