Nouvelle séance calme pour les Bourses européennes

PARIS (Reuters) - A l'exception de Londres, les principales Bourses européennes sont en hausse vendredi matin et se dirigent vers une nouvelle semaine de progression, même si la dynamique positive faiblit en ce long week-end de Thanksgiving.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Nouvelle séance calme pour les Bourses européennes
A l'exception de Londres, les principales Bourses européennes sont en hausse vendredi matin. À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,35% à 5.586,06 points vers 09h40 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,21% et à Londres, le FTSE perd 0,45%. /Photo prise le 17 septembre 2020/REUTERS/Charles Platiau

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,35% à 5.586,06 points vers 09h40 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,21% et à Londres, le FTSE perd 0,45%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro s'octroie 0,3%, le FTSEurofirst 300 avance de 0,19% et le Stoxx 600 de 0,03%.

Après une journée atone jeudi, la tendance du jour devrait à nouveau rester calme. Les marchés américains ne rouvriront que pour une séance écourtée en ce Black Friday, qui lance le début des opérations commerciales des fêtes de fin d'année.

Le Stoxx 600 se dirige vers une quatrième semaine de gains consécutive grâce à l'évolution de la situation politique aux Etats-Unis et à la perspective du lancement des campagnes de vaccination contre le COVID-19.

Toutefois, les dernières informations concernant le candidat vaccin du britannique AstraZeneca incitent à la prudence. Le laboratoire va probablement procéder à un nouvel essai international pour en évaluer l'efficacité à un faible dosage, a déclaré jeudi le directeur général du groupe à l'agence Bloomberg alors que plusieurs scientifiques ont émis des doutes sur la fiabilité des résultats publiés lundi.

Selon certains experts, ces doutes pourraient nuire à l'obtention rapide d'une autorisation de mise sur le marché aux Etats-Unis et dans l'Union européenne.

VALEURS

Après avoir accusé l'une des plus fortes baisses jeudi, l'indice Stoxx du secteur bancaire reprend 0,34%. Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, s'est dit vendredi favorable à une ouverture "prudente" de la distribution d'un dividende par les banques, à deux semaines de la décision très attendue de la Banque centrale européenne (BCE).

La plus importante progression sectorielle est pour le compartiment de la technologie qui affiche un gain de 0,78%.

A Paris, c'est TechnipFMC (+3,9%) qui prend la tête du CAC 40 devant Orange (+1,7%) et Capgemini (+1,4%). Pernod Ricard gagne 1,3%, soutenu par un relèvement du conseil de Morgan Stanley à "surpondérer".

Dans l'actualité des entreprises, la banque espagnole Banco Sabadell chute de 11,98% après l'annonce de l'échec des discussions avec sa concurrente BBVA (+2,20%) sur un éventuel mariage en raison d'un désaccord sur les modalités financières d'une fusion.

EDF gagne 6,97%, en tête du Stoxx 600, après plusieurs articles de presse faisant état de progrès importants dans les discussions entre la Commission européenne et le gouvernement français sur la restructuration du groupe et la réforme de la tarification du nucléaire.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a terminé en hausse pour la quatrième séance d'affilée, finissant sur un gain de 0,4%, à un plus haut en clôture depuis avril 1991. Sur la semaine, écourtée car le marché était fermé lundi, l'indice Nikkei a gagné plus de 4%, porté par l'espoir d'une reprise économique et de solides résultats d'entreprises.

Les Bourses de Chine continentale ont terminé dans le vert, soutenues par l'annonce d'une hausse de 28,2% sur un an des bénéfices des groupes industriels chinois en octobre. L'indice CSI 300 des grandes capitalisations a gagné 1,2%.

CHANGES/TAUX

Le dollar recule encore légèrement face à un panier de devises de référence (-0,06%), ce qui porte son repli à 0,5% sur la semaine et à près de 2,3% depuis le début du du mois.

L'euro se maintient proche d'un plus haut de près de trois mois, autour de 1,1920 dollar.

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à dix recule d'un point de base à 0,8602% et son équivalent allemand est stable à -0,584%.

PÉTROLE

Les cours du pétrole évoluent dans le désordre dans un contexte d'inquiétudes sur l'offre excédentaire de brut et de doutes sur le vaccin expérimental d'AstraZeneca.

Le baril de Brent est en légère hausse à 47,94 dollars et celui de brut léger américain évolue à 45,13 dollars, abandonnant 1,27%.

(Laetitia Volga, édité par Marc Angrand)

0 Commentaire

Nouvelle séance calme pour les Bourses européennes

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS