Nouvelle pointe de stress pour les cadres

La situation est de plus en plus lourde pour les cadres en entreprises. Selon le dernier baromètre Opinionway pour la CFE-CGC, publié le 14 février, 74% des cadres estiment que leur charge de travail est un peu ou beaucoup plus lourde que les années précédentes.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Nouvelle pointe de stress pour les cadres

Ils sont près d’un tiers à donner une note supérieure à 7 sur l’échelle du stress dans l’entreprise. Les 1000 cadres interrogés en décembre dernier expliquent que la principale cause de stress réside dans les interruptions provoquées dans leur activité (73%).

Viennent ensuite les inquiétudes sur les conditions générales de la situation professionnelle (58%) et les difficultés à concilier vie privée et emploi (56%). 56% des personnes pensent aussi que des consignes contradictoires dans leur situation professionnelle amplifient leur anxiété.

Ils sont 74% à se plaindre d’avoir des charges de travail plus lourdes que les années précédentes. 89% estiment qu’ils travaillent trop vite (contre 86% précédemment) et 52% que leurs responsabilités dépassent souvent ou parfois leur fiche de poste. Mais ils sont 76% à dire qu’ils possèdent ce qu’il faut comme autonomie dans la gestion de leurs tâches. Sur le long terme, 71% des cadres interrogés trouvent qu’un sentiment d’incertitude dans les choix et la stratégie managériale règne.

Selon ce sondage, les principales causes de stress au travail sont la tension ou la crispation pour 70% des cadres, puis les maux de dos (48%). 63% des cadres avouent avoir des troubles du sommeil et 25% des problèmes de couple. A cela s’ajoutent selon eux l’impact des nouvelles technologies. C’est le cas dans l’usage des téléphones smartphones de type Blackberry, qui pour 83% d’entre eux accroisse le volume d’informations à traiter.

Ils sont 73% à avouer que leur entreprise ne prend pas assez de mesure pour rationaliser le nombre de messages et d’informations diffusés par voie électronique.

Au total, 75% des cadres questionnés trouvent que le stress n’est pas pris en compte dans leur entreprise. Même si la prise en compte par les entreprises est tout de même supérieure au dernier baromètre publié en juin 2011.

BJ7803 CFE CGC StressV17 Presse

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS