Économie - social

"Nouvelle normalité" chinoise

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Nouvelle normalité chinoise © Pascal Guittet
C’est un krach silencieux, sauf pour les experts. Depuis le début de l’année, les prix mondiaux du minerai de fer ont plongé de plus de 20 %. En cause, des capacités croissantes et avant tout les inquiétudes quant à l’appétit chinois pour ce minerai. Le géant de l’Asie a produit 48,5 % de l’acier mondial en 2013, mais ses surcapacités pharamineuses atteindraient 300 millions de tonnes, deux fois la production de l’Europe. Cet exemple illustre les interrogations qui n’ont fait qu’enfler ces dernières semaines sur la réalité de la croissance en Chine. Pour nombre d’économistes, le pays, au bout de son modèle, est une bombe sur le point d’éclater, avec pour constituants une énorme bulle immobilière et de crédit, les actifs pourris détenus par les collectivités surendettées ou une[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte