Nouvelle frayeur à Fukushima

Ces derniers jours, la température a brutalement progressé dans le réacteur 2 de la centrale de Fukushima. Tepco semble avoir repris le contrôle de la situation, mais cet événement rappelle l'instabilité du site gravement accidenté le 11 mars 2011 suite au tsunami géant.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Nouvelle frayeur à Fukushima

Depuis début décembre, le gouvernement japonais annonçait le maintien des cœurs nucléaires accidentés de la centrale de Fukushima à la température de 45 °C, dans des conditions dites "d'arrêt à froid". Mais ces derniers jours, une brusque montée de chaleur a été observée sur le réacteur numéro 2, jusqu'à atteindre 70 °C le 6 février, selon les relevés thermiques d'une des trois zones de mesures. Une preuve que le refroidissement, assuré par une injection de 10 m3 d'eau par heure, était perturbé.

La raison, non encore formellement identifiée, pourrait être le froid hivernal qui a affecté des canalisations. L'électricien Tepco a réagi en modifiant le circuit d'eau, en augmentant le débit à 13 m3 par heure et en injectant de l'eau borée pour prévenir des émissions radioactives en cas de fission. Au-delà de 80°C, le réacteur ne serait plus considéré en arrêt à froid.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Selon les informations recueillies par l'Institut de Radioprotection et de Sureté Nucléaire (IRSN), la température est repartie à la baisse et l'absence d'évolution des mesures de Xenon 135 prouverait l'absence de reprise de la réaction nucléaire.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS