Nouvelle France industrielle : le pari des nouvelles technologies

Pour relancer la compétitivité industrielle de la France, le président de la République François Hollande a annoncé 34 plans dont la moitié concerne le domaine du numérique et des nouvelles technologies, à savoir la nanoélectronique, les objets connectés, la réalité augmentée, les big data,  les supercalculateurs, la robotique, la cybersécurité, et un plan transversal : l'usine du futur. Décryptage avec les conseillers du ministre du Redressement productif.

Partager
Nouvelle France industrielle : le pari des nouvelles technologies

Après quinze mois de travail auprès des industriels, les conseillers d’Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif ont mis en exergue différents secteurs à même de relancer la compétitivité de la France. La cybersécurité, les objets connectés, les supercalculateurs, la robotique, ces secteurs ont tous la caractéristique d’être des secteurs en croissance et transversales. Ces plans apparaissent d’ailleurs comme des briques pour l’Usine du futur, qui reste à définir. « Les supercalculateurs et la robotique industrielle sont des briques de l’Usine du futur, dans laquelle il y aura une meilleure utilisation de l’être humain et de la robotique. La réalité augmentée pourrait permettre de former les ouvriers à des tâches futures », a détaillé à Industrie & Technologies Tahrar Melliti, conseiller chargé du plan Usine du futur. Alors que les réseaux SCADA sont déjà exposés aux risques de cyberattaques, l’arrivée de nouveaux dispositifs interconnectés risque de complexifier la protection des infrastructures. La cybersécurité doit être pensée en amont.

L'usine du futur passe par la robotisation

L'objectif de l'Usine du futur est aussi de rattraper le retard accumulé par la France par rapport à ses compétiteurs. Ainsi, le plan robotique lancé en mars dernier posait ce constat : "la base industrielle française est insuffisante avec deux ETI fabricantes de robots, Stäubli (à capitaux suisses-Faverges-74), et SEPRO Industrie (La Roche sur Yon-85) dans le domaine spécifique de la plasturgie. Pourtant, des laboratoires développent des prototypes innovants qui pourraient être utilisés par des PME à condition qu’existe l’accompagnement nécessaire. Dans cette perspective, le projet START PME vise à mettre en place un plan d’accompagnement à la robotisation ayant pour cible principale les PME-PMI robotisant pour la première fois avec une priorité aux projets de robotisation conduisant à préserver ou à développer l’emploi." L'objectif de ce plan est d'intégrer les technologies de pointe en terme de robotique et d'impression 3D sur les lignes de production française, mais aussi de donner l'accès à ces technologies aux PME.

Les supercalculateurs à la disposition des PME

En matière de supercalculateurs, la France se positionne en leader et dispose d'acteurs qui couvrent toute la chaîne de valeur de la simulation et de la conception assisté avec Dassault Systems à la conception de système de calcul avec Bull. Mais là encore se pose la question de l'accès à ses outils. "Quand on a développé un supercalculateur, il faut développer des applications. La simulation est importante dans des secteurs tels que la pharmacie ou l'aéronautique. Il faut réfléchir à la question de l'accès des PME aux supercalculateurs", a estimé Frédérik Rothenburger, conseiller à l'Agence de la participation de l'Etat et en charge des plans Supercalculateurs et Smartgrid, interrogé par Industrie & Technologies. D'après le dossier sur la nouvelle France industrielle, la maîtrise du calcul intensif induirait au niveau européen une croissance supplémentaire de 2 à 3% du PIB.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Foy la Grande

Remplacement du système sécurité incendie du collège Elie Faure

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS