Nouvelle douche froide pour la Scop de Docelles

Le tribunal de commerce d’Epinal a débouté, le 29 septembre, les anciens salariés de la papeterie de Docelles (Vosges), qui demandaient au groupe finlandais UPM de leur céder l’usine pour un prix symbolique. Le projet de Scop, qui prévoit la reprise de 116 salariés, n’est pas abandonné pour autant.

Partager

Cruelle déception pour les anciens salariés de la papeterie de Docelles (Vosges) qui ont vu le tribunal de commerce d’Epinal les débouter, le 29 septembre, de l’ensemble de leurs demandes. Nicolas Prévost, porteur d’un projet de société coopérative de production (Scop) et ses 34 associés demandaient à la juridiction commerciale de contraindre le groupe UPM, qui avait fermé en janvier 2014 le site de 160 salariés, de leur céder l’usine à un prix "raisonnable".

Prenant acte qu’aucun accord financier n’avait été trouvé, le tribunal a débouté les salariés de leur demande. Il a également refusé d’ordonner une expertise pour évaluer la valeur de l’entreprise. Les élus locaux, ainsi que le député européen PS Edouard Martin venu assister à l’audience, n’ont pas caché leur désarroi face à cette décision inattendue.

"Cette décision me paraît particulièrement malheureuse, mais je crois toujours au projet de Scop. Nous comptons interjeter un appel à jour fixe, une procédure d’urgence qui devrait nous permettre d’obtenir d’ici fin 2015 un jugement rendu par de vrais magistrats", tacle Ralph Blindauer, avocat des anciens salariés.

Une double procédure en dommages et intérêts suit son cours aux prud’hommes, où les salariés demandent des dommages et intérêts pour leur période d’inactivité forcée, et au tribunal de commerce pour les pertes d’exploitation engendrées par le gel de la reprise.

Soutenu par les collectivités locales, le projet de Scop déposé en février 2014 s’appuie sur une trésorerie de 15 millions d’euros et prévoit 116 créations d’emploi dès le démarrage. L’histoire de la plus ancienne papeterie de France, fondée en 1478, n’est pas encore tout à fait terminée.

Pascale Braun

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS