Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Nouvelle-Aquitaine : 10 entreprises passées au 4.0

,

Publié le

Publi-rédactionnel

Nouvelle-Aquitaine : 10 entreprises passées au 4.0

GROUPE INDUSTRIEL PARINAUD

Avec RMG, le groupe industriel Parinaud

se tourne vers la digitalisation. Constitué autour de la société girondine Sirech Hostier, le groupe industriel de l’homme d’affaires girondin Jean-Christophe Parinaud, spécialisé dans les domaines de la maintenance et du transfert industriel, étoffe son champ de compétence en entrant au capital de la société girondine RMG (une quinzaine de personnes). Cette prise de participation à hauteur de 50 % lui permet de bénéficier d’une expertise dans les outils de conception 3D. RMG, tournée vers l’aéronautique, utilise le logiciel Catia de Dassault pour concevoir et fabriquer tous les équipements nécessaires au montage d’un aéronef (passerelles, échafaudages…). Cette opération s’inscrit dans la volonté du groupe bordelais de maîtriser l’ensemble de la supply chain dans les domaines de la maintenance et du transfert industriel. Il a acquis fin 2017 l’entreprise Bonneau-Trichet, installée à Beaulieu sous la Roche (Vendée, spécialisée dans la fabrication de remorques agricoles) et SIAC Industrie, implantée à La Séguinière (Maine-et-Loire) dont l’activité est la fabrication d’automatismes et d’armoires électriques industrielles. Le groupe girondin détient également SOTRIL à Latresne, SH Biaugeaud à Mérignac (33), SH Sud Aquitaine à Tartas (40), SH Industrie à Montendre (17), Angoulême (16) et La Rochelle.

www.groupe-parinaud.com

ACCES INDUSTRIE

Nouveau site e-commerce et nouvelle gamme manutention.

Spécialisée dans la location et vente de nacelles élévatrices, chariots télescopiques et industriels, la société Accès Industrie compte plus de 350 personnes, un réseau national de 29 agences ainsi qu’un parc de plus de 5 500 machines (dont 800 entrées récemment). Désireuse d’innover et d’apporter un service de qualité, tant à ses salariés qu’à ses clients, l’entreprise mise de plus en plus sur la digitalisation. Elle vient de dévoiler son nouveau site e-commerce, un site qui se veut clair, complet et aussi intuitif qu’une application, afin d’apporter une expérience client complète et optimale, tant sur le service de location que de vente de matériel en ligne. Ce site permet à Accès Industrie de proposer une nouvelle gamme de matériel de manutention, comprenant notamment transpalettes, gerbeurs, diables de manutention et un large choix de matériel, adapté aux industries, usines, grandes surfaces commerciales etc.., et accessible en un clic !

www.acces-industrie.com

IMMERSION

Un simulateur d’éclairage innovant pour Renault.

Spécialiste des technologies 3D immersives et des solutions collaboratives pour l’industrie et la recherche, la société bordelaise Immersion (48 personnes, 8 M€ de CA) renforce son partenariat avec le groupe Renault. Ce dernier vient de faire une nouvelle fois appel à ses services pour mettre au point un nouveau simulateur d’éclairage. Baptisée Hélios, la solution permet « un affichage sphérique à large champ visuel qui fournit une luminosité et un contraste de haut niveau permettant la visualisation stéréoscopique de nuit”, mais aussi “une résolution et un contraste très élevés, le suivi de mouvement (…), une faible latence, un warping et un blending calculés automatiquement et de manière dynamique ». Acteur de l’industrie 4.0, Immersion souhaite accélérer le développement de sa plate-forme Shariiing, principalement utilisée jusqu’à présent par des experts industriels. L’idée est d’ouvrir cette solution à tous les acteurs de l’économie, dans le but d’accélérer et de faciliter la prise de décision, en local ou à distance.

www.immersion.fr

MURE & PEYROT

Un fabricant d’EPI d’envergure internationale.

Acteur phare des Équipements de protection de la personne (EPI), leader dans la fabrication de couteaux de sécurité et de lames industrielles, Mure & Peyrot s’adresse exclusivement aux professionnels. L’entreprise dispose d’un catalogue produit réunissant plus de 140 références réparties au travers de 4 gammes (sécurité, alimentaire, boulangerie, pare-brises & panneaux solaires). Son portefeuille compte plus de 3 000 clients. Son dirigeant Jean-Claude Peyrot est en train de préparer sa succession pour passer le relais à son fils Bernard, le représentant de la quatrième génération avec lequel il travaille au coude à coude depuis 15 ans. Mure & Peyrot, dont l’international est un des leviers de développement, est présente dans 70 pays avec des agents situés en Italie, au Canada, aux États-Unis, au Brésil, au Royaume-Uni, en Tchéquie, au Maroc, en Roumanie, en Russie et au Mexique. Outre Atlantique, la société bordelaise connaît un vif succès sur la gamme alimentaire et détectable. Bernard Peyrot est à l’origine de la création de la filiale internationale implantée à Toronto.

www.mure-peyrot.com

GROUPE AQMO

Une nouvelle ligne robotisée issue de l’industrie 4.0

Spécialiste de la maintenance industrielle, le groupe girondin Aqmo (115 personnes) via sa filiale bayonnaise Semso vient de présenter au mois de septembre dernier lors du salon Novaq, le festival de l’Innovation en Nouvelle-Aquitaine organisé par l’agence régionale de développement ADI, une nouvelle installation robotisée s’inscrivant dans l’industrie 4.0. Cette ligne conçue pour le fabricant de sièges de bureau hendayais Sokoa a été mise au point pour soulager un poste manuel et réduire les troubles musculo-squelettiques induits. Groupe indépendant de 160 personnes détenu uniquement par ses salariés, Aqmo s’est tourné vers la conception et la fabrication de machines spéciales en 2016 suite au rachat de la société bayonnaise Semso. Il a également acquis au mois d’août 2017 l’entreprise ISSA (une douzaine de personnes, près d’1,50 M€ de CA), spécialiste de l’instrumentation, l’étalonnage et l’automatisme, implantée à Villeneuve lès Bouloc, en Haute-Garonne. Ce rachat a permis à Aqmo de compléter son offre de services auprès des donneurs d’ordres de l’aéronautique en intégrant « Le savoir-faire reconnu d’ISSA sur les fours, étuves et autoclaves ».

www.aqmo.fr

CITF

L’usine du futur au cœur des vignobles

Spécialisée dans la conception et la réalisation de machines spéciales ainsi que dans le traitement de l’information industrielle, la société charentaise CITF (90 personnes, 6 M€ de CA prévu en 2018) porte les technologies de l’usine du futur au cœur des vignobles. L’entreprise vient de recevoir le trophée d’argent aux trophées de l’innovation Vinitech Sifel pour la mise au point de sa machine Alien, un système robotisé du tri des déchets de la vendanges. Doté d’un dispositif de reconnaissance optique, Alien est capable de déceler 400 éléments négatifs à la minute, un rendement qui lui permet de réduire les pertes de matière grâce à une grande précision du tri. « La caméra détecte les éléments indésirables (rafles, baies roses, feuilles…) lorsque la vendange passe sur le convoyeur. Elle envoie ensuite l’information aux robots qui, grâce à leurs buses d’aspiration évacuent les déchets » indique-t-on au sein de l’entreprise. Autre nouveauté dans les cartons, le lancement prévu courant 2018 de la première machine de séparation des métaux et des plastiques développé en partenariat avec le CNRS destinée principalement à la filière du recyclage des déchets et aux entreprises de la plasturgie.

www.citf-group.com/fr

DELAMET

Delamet accompagne les industriels vers l’Usine du Futur

Entreprise de services dédiés aux industriels, la société Delamet (45 personnes, 5,20 M€ de CA) s’est fixée comme objectif de s’appuyer sur son savoir-faire multi-métiers pour accompagner les entreprises à franchir le cap de l’usine du futur. Réunissant des compétences dans les domaines de la mécanique et de l’électricité industrielle, du traitement de l’air, de l’énergie et de l’éolage, l’entreprise s’adresse à tous les industriels sachant que son cœur de cible est constitué des PME et des ETI. Elle compte un portefeuille de 300 clients parmi lesquels figurent également de grands donneurs d’ordre tels que les groupes Suez et EDF. Au chapitre innovation, Delamet vient d’investir dans l’acquisition d’une imprimante 3D par dépôt de fil qui lui permettra de réaliser des pièces de 300 mm x 300 mm x 300 mm en plastique et en matière composite. « Ce nouvel équipement destiné à notre bureau d’études sera principalement utilisé pour du prototypage. Il permettra de créer une rupture technologique dans nos manières d’aborder les problématiques. » confie Michel Marty le DG de la société.

www.delamet.com

EMS PROTO

Société en hypercroissance, EMS Proto double sa capacité de production

Spécialiste de l’assemblage de cartes électroniques sur mesure, la société girondine EMS Proto vient d’acquérir de nouvelles lignes de fabrication pour doubler sa capacité de production. L’entreprise, qui travaille principalement pour les départements R&D des grands groupes, des ETI et des startups, se positionne à la croisée des chemins entre le digital et l’industrie. Elle a développé une plateforme internet permettant à ses clients de chiffrer le coût de réalisation d’une carte électronique en une dizaine de minutes alors que jusqu’à présent, il fallait 2 jours de travail à un acheteur pour réaliser cette tâche. Du coup, la société a permis de réduire le prix de revient de la conception de nouvelles cartes ce qui a séduit de nombreuses entreprises françaises et européennes. Le 24 septembre dernier, l’entreprise a été invitée à l’Élysée par le secrétaire d’État chargé du numérique, Mounir Mahjoubi, pour échanger sur l’industrie du futur. Elle est lauréate 2018 du Pass French Tech dans la catégorie « croissance de leur chiffre d’affaires ».

www.emsproto.com

GT LOGISTICS

Forte progression pour GT Logistics qui recrute 300 personnes

Spécialiste de l’externalisation logistique sur mesure, GT Logistics (58 M€ de CA, 1 400 personnes) dont le siège est à Bassens sur la Métropole bordelaise, table cette année sur une progression de 30 % de son chiffre d’affaires. « Cette hausse tient en partie d’une tendance générale assez forte à l’externalisation logistique en milieu industriel ». Cette croissance s’explique en partie par des contrats remportés ou étendus auprès de clients comme PSA (site de Vesoul ou encore Motorsport à Versailles), Safran Electronics & Défense (à Fougères, en Ille-et-Vilaine), le CEA à Saclay (dans l’Essonne) et la Papeterie Thiollet (à Angoulême). L’entreprise, qui a entrepris une démarche RSE depuis 2 ans, renforce auprès de son personnel le management participatif. Elle compte une cinquantaine de gros clients et intervient sur 35 sites industriels. Pour assurer son développement, GT Logistics recrute plus de 300 personnes sur l’ensemble du territoire national. La société embauche directement en CDI, assure la totalité de la formation de son personnel et dans certaines occasions va même jusqu’à proposer une aide au logement à ses nouveaux collaborateurs.

www.gt-logistics.fr

GÜDEL

Avec la gamme NGHP, Güdel Sumer innove encore à Sarlat

Implanté en Dordogne à Sarlat-la-Canéda, le centre de compétence en réducteur de vitesse planétaire du Groupe Güdel vient de lancer une nouvelle gamme brevetée baptisée NGHP. « Ces nouveaux réducteurs permettent de régler avec précision le jeu entre le pignon et la crémaillère, et ce, en limitant considérablement le coût de montage » précise le responsable commercial Julien Roulland. Güdel a ainsi développé un système innovant qui va définir un nouveau standard en termes de précision, de performances, de facilité de montage et de maintenance. Dans le giron du groupe suisse Güdel (1 200 personnes ; 300 M€ de CA) ; spécialisée dans l’automatisation (Portiques et systèmes de transfert de robot), l’établissement de Sarlat s’adresse aux industriels notamment ceux exerçant dans les domaines de l’automatisation, l’aéronautique et de la défense, de l’agro-alimentaire, de l’imprimerie et de l’énergie. Il dispose d’un portefeuille de clients confortable dont la plus grosse majorité (environ 75 %) est basée à l’international. L’innovation est inscrite dans son ADN. Ses autres atouts sont sa flexibilité et sa réactivité. Pour se démarquer de ses concurrents, le centre assure des délais de fabrication très courts.

fr.gudel.com

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle