L'Usine Energie

Nouvel incident sur le chantier de l'EPR de Flamanville

Sylvain Arnulf , ,

Publié le , mis à jour le 17/10/2013 À 14H54

Une pièce du moteur d'un chariot élévateur a fait une chute de 20 mètres dans le bâtiment réacteur, sans faire de blessé. Le directeur du chantier dit avoir constaté "des signes de relâchement" sur le plan de la sécurité des ouvriers.

Nouvel incident sur le chantier de l'EPR de Flamanville © EDF - Facebook

La construction du premier réacteur nucléaire de troisième génération en France est décidément chaotique. Le chantier est émaillé d'incidents, comme le montage d'une vanne dans le mauvais sens début juillet (dont la réparation devrait bientôt débuter) ou, beaucoup plus grave, la mort de deux ouvriers en 2011. Cette fois-ci, c'est la chute d'une pièce de quatre kilos dans le bâtiment réacteur, du haut d'un chariot élévateur, qui a perturbé le chantier de l'EPR de Flamanville.

le planning global du chantier non affecté

"Un élément de motorisation d'un chariot conçu pour porter des charges de 320 tonnes est tombé le 16 octobre lors d'essais" dans le bâtiment réacteur, a indiqué ce jeudi le directeur du chantier Antoine Ménager. Ce chariot était destiné à soulever le couvercle de la cuve du réacteur, lors du chargerment ou du déchargement de combustible, par exemple.
La chute de la pièce, d'une hauteur de 20 mètres n'a pas fait de blessé. L'incident ne remet pas en cause le planning global du chantier, selon EDF. La mise en service du réacteur est toujours prévue pour 2016, avec quatre ans de retard par rapport au calendrier initial.

"relâchement" côté sécurité

Le directeur du chantier admet avoir observé récemment des "signes de relâchement" sur le plan de la sécurité des ouvriers sur le chantier  après une phase d'amélioration. Bouygues, chargé du génie civil sur le chantier, doit comparaître en correctionnelle en novembre à Cherbourg pour homicides involontaires après la mort de deux ouvriers en 2011.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte