Nouveaux plans sociaux et cessions en vue chez Vivarte

PARIS (Reuters) - La direction de Vivarte (La Halle, Kookaï, Caroll, Minelli ou André) a annoncé lundi aux représentants des salariés réunis en comité de groupe des plans de sauvegarde de l'emploi (PSE) et de nouvelles cessions d'enseignes.
Partager

Les PSE concerneront le réseau de magasins de La Halle aux Chaussures et les sièges des deux Halles (aux chaussures et aux vêtements), tandis que Vivarte Services, qui rassemble les fonctions support de l'ensemble du groupe, fera l'objet d'une restructuration, a déclaré à Reuters Jean-Louis Alfred, responsable CFDT.

En outre, le groupe a fait savoir, sans donner de détails, que les cessions d'enseignes prévues par le précédent président de l'entreprise "ne seraient pas suffisantes".

On attend plus de précisions sur la restructuration envisagée et sur l'ampleur des plans sociaux lors des comités centraux d'entreprise extraordinaires convoqués chez La Halle ainsi que chez Naf-Naf et André mardi et mercredi.

Les syndicats redoutent la fermeture d'environ 200 magasins La Halle aux Chaussures, plus de 1.500 suppressions d'emplois et la cession des marques Naf Naf et André.

L'entreprise, plombée par une lourde dette héritée de LBO (rachats avec effet de levier) successifs, connaît des difficultés structurelles depuis 2014, enchaînant cessions d'actifs, réductions d'effectifs et changements de dirigeants.

Après avoir déjà fermé près de 300 magasins et supprimé plus de 1.600 emplois en 2015, Vivarte avait engagé en septembre 2016 un plan de redressement passant par la cession d'une centaine de magasins La Halle aux Chaussures sur un total de 683.

Mais la mise en place de ce plan a été interrompue par l'éviction du président de Vivarte, Stéphane Maquaire, par les fonds propriétaires du groupe, six mois seulement après son arrivée.

Mise à mal par une stratégie de montée en gamme inadaptée, Vivarte souffre de la concurrence de grandes chaînes comme H&M , Kiabi (famille Mulliez) ou Primark, champion irlandais des prix bas, dans un marché de l'habillement déprimé.

Le chiffre d'affaires du groupe a reculé à 2,2 milliards d'euros au cours de l'exercice 2015-2016 clos en août (contre 2,4 milliards en 2014-2015) et l'excédent brut d'exploitation (Ebit) a baissé à 70 millions d'euros (contre 75 millions).

Ramenée à 800 millions d'euros à l'été 2014 après un abandon massif de créances, la dette a presque doublé en deux ans, avoisinant aujourd'hui 1,5 milliard d'euros.

(Pascale Denis, édité par Marc Angrand)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

CHEF DE PROJET IT F/H

Safran - 22/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

974 - ST PIERRE

Acquisition de véhicules de transport en commun de type minicars.

DATE DE REPONSE 13/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS