Nouveaux objectifs et une nouvelle Yaris pour Toyota en Europe

Il y a du changement chez Toyota Europe. Alors que la troisième génération de Yaris sort des chaînes de production de l’usine de Valenciennes le 13 juillet, le groupe annonce vouloir vendre un million de véhicules dans les deux à trois ans à venir sur le continent européen.

Partager

Le président du constructeur japonais en Europe, Didier Leroy, est optimiste. A l’occasion d’une visite sur le site français d’Onnaing, il assure que le groupe "vendra plus de voitures que l’année dernière dans la zone Europe". Avec un objectif d’un million d’unités dans les deux à trois ans. Et ce, malgré les conséquences néfastes du séisme du 11 mars au Japon. "Nous n'avons plus de problème d'approvisionnement du tout" lié à la crise japonaise, assure-t-il. L'usine de Toyota située dans le Nord de la France est par exemple revenue à un niveau d'activité normal à la mi-mai.

C’est sur ce site que le groupe a décidé de produire la nouvelle version de la Yaris, dont le premier modèle sort des chaînes de production dans le cours de la journée du 13 juillet. L’ancien modèle, qui a représenté 25% des ventes du groupe en Europe, s’est définitivement éteint vendredi 8 juillet à 8h30 dans le site français. Toyota a déjà investi plus de 100 millions d’euros pour la nouvelle génération de la citadine, dont le prix ne sera pas dévoilé avant septembre. Mais selon Daniele Schillaci, patron du groupe en France, "à équipements équivalents, elle devrait coûter le même prix que l’ancienne version". Sauf qu’en termes d’équipements, cette nouvelle génération de Yaris sera particulièrement dotée. Un écran tactile, des connexions USB et Bluetooth, ainsi qu’une caméra de recul seront proposés en série, "sur le cœur de gamme", précise Daniele Schillaci.

En parallèle, Toyota travaille en collaboration avec Google et les trois opérateurs de téléphonie français pour développer une offre compétitive à la rentrée et ainsi compléter l’offre "touch", d’un module "Go". Dans le détail, il s’agit de proposer aux clients de bénéficier de nouvelles technologies interactives avec une cartographie et la possibilité d’envoyer des sms notamment.

L’objectif du président France est d’assurer une croissance solide et constante en France, avec 72 à 73 000 véhicules vendus pour 2011 et 4 à 4,5% de parts de marché à moyen terme. "C’est une performance à notre portée", estime-t-il. Sans compter qu’en 2012, le groupe lancera la Yaris hybride. Selon Daniele Schillaci, dans les trois prochaines années une Toyota sur quatre vendues en France sera une hybride. Le groupe entend notamment proposer cette motorisation dans chaque segment de marché.

Avec l'aide de Barbara Leblanc

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS